Grosse baisse du bonus écologique en 2020

Dans le sillage du barème du malus, le bonus écologique 2020 a lui aussi été revu. Le montant maximal de l’aide financière sera abaissé l'année prochaine.

par Soufyane Benhammouda 18 Déc 2019 10:33

Dans le cadre du projet de loi de finance, le gouvernement a dévoilé et figé la grille du bonus écologique 2020 qui sera applicable dès le 1er janvier. Alors que le malus 2020 tend a se rigidifier en impactant les véhicules dès 110 g/km de CO2, avec même un super-malus de 20 000 euros, le bonus n’est pas en reste.

En 2019, l’achat d’une voiture électrique donnait droit à un bonus de 6 000 euros. Ou, dans le cas des voitures électriques les moins chers comme la Skoda Citigo e iV, celui-ci plafonnait à 27 % du prix de vente. Cette année, ce ne sont pas moins de 50 000 véhicules électrique qui ont été concernés par ce bonus écologique, soit 10 000 unités de plus qu’en 2018.

Le ministère de la Transition écologique et solidaire a toutefois indiqué que le gouvernement a décidé de conserver son enveloppe actuelle de 400 millions d’euros, mais que cette dernière devra désormais soutenir plus de 130 000 voitures électriques. Une conclusion tirée à partir des volumes de vente du segment qui sont en hausse constante, tout en prenant en compte la baisse des prix de ce type de véhicules au cours des prochains mois. Plus de voitures électriques et la même enveloppe pour le bonus écologique, le calcul est donc évident.

Disponible à partir de 82 600 euros, l'Audi e-Tron ne sera pas concerné par le bonus écologique 2020
Disponible à partir de 82 600 euros, l'Audi e-Tron ne sera pas concerné par le bonus écologique 2020

Le bonus écologique 2020 baisse et ne s’applique pas aux véhicules de plus de 60 000 euros

Ainsi, dès l’année prochaine, le bonus écologique 2020 chutera de 1 000 euros, pour s’établir à 5 000 euros. De plus, les véhicules haut de gamme disposeront d’une grille adaptée pour éviter « les effets d’aubaine ». Ainsi, les voitures comprises entre 45 000 et 60 000 euros disposeront d’un bonus réduit à 3 000 euros. Et au delà de 60 000 euros, aucune aide financière de l’Etat ne sera accordée, exception faite des véhicules à hydrogène et des utilitaires légers.

Les personnes physiques et morales seront également distinguées dès 2020. Pour les entreprises qui peuvent bénéficier d’une exonération de la taxe sur les véhicules de société (TVS), le bonus maximal sera de 3 000 euros. Il dégringolera à 2 000 euros en 2021 et à 1 000 euros en 2022. Pour cette dernière année, l’enveloppe sera aussi plus mince, avec un montant de 340 millions d’euros pour 160 000 véhicule. Le bonus écologique pour les personnes physiques sera alors abaissé à 4 000 euros.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.