Genève 2019 – Škoda dévoile le Klement, un concept électrique à deux roues

L’utilisateur accélère et freine le Škoda Klement comme un hoverboard - en inclinant les pédales.

par Olivier Grouse 11 Mar 2019 12:15

Sur son stand du Salon de l’Automobile de Genève 2019, à côté de ses voitures et concept cars, Škoda présentait le Klement, un concept électrique à deux roues au design épuré et au fonctionnement simple et intuitif comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessous.

Cette alternative écologique à la voiture dans le domaine de la micromobilité rappelle l’histoire de la marque. Pour rappel, le nom Škoda a débuté il y a 124 ans avec ses pères fondateurs, Václav Laurin et Václav Klement, qui produisaient des vélos. Le Klement donne aussi un aperçu de la vision du constructeur automobile pour l’avenir de la micromobilité dans les villes: électrique, innovante et moderne.

Le moteur de moyeu arrière intégré de 4 kW peut propulser le Klement à une vitesse maximale de 45 km/h, tandis que les pédales pivotantes permettent de contrôler les manettes des gaz et des freins. La manipulation du Klement se veut innovante et facile. L’utilisateur accélère et freine comme sur un hoverboard – en inclinant les pédales.

S’il déplace son poids vers l’avant sur la pédale, le moteur accélère. Si les pédales pivotent vers l’arrière, un frein à disque hydraulique avant équipé de l’ABS est activé, de même qu’un freinage par récupération sur la roue arrière. Le Klement est aussi équipé d’une fourche mono bras et d’un éclairage LED.

Guido Haak, responsable de la gestion des produits chez Škoda, a déclaré: «Le Klement est un véhicule à la pointe de la technologie, dynamique et facile à utiliser. Il permet à la marque Škoda de faire davantage appel à un groupe cible plus jeune, sensibilisé à l’environnement. Le concept est parfaitement aligné avec nos clients et notre stratégie eMobility. Nous évaluons par conséquent si et comment ce nouveau concept de mobilité passionnant peut être ajouté à notre portefeuille dans le futur.»


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

A lire aussi