General Motors ferme l’usine Chevy de Detroit et condamne la Volt hybride

La Chevy Volt, la voiture Plug-in Hybrid la plus vendue aux États-Unis de tous les temps, est un des modèles abandonnés dans le cadre de la vaste restructuration annoncée par GM.

par Olivier Grouse 06 Déc 2018 10:30

Parmi les annonces de la restructuration majeure de Général Motors, la CEO du Groupe GM, Mary Barra, a annoncé la fermeture d’usines, avec entre autres le lieu de production de la Chevy Volt: Detroit-Hamtramck à Detroit. La production de la Volt cessera donc officiellement en mars 2019. La production de la Chevrolet Bolt, l’autre véhicule à énergie alternative de la marque, qui est un modèle tout électrique, ne sera pas affectée par les mesures.

Pour rappel, lancée en 2010 alors que la société sortait de la faillite, la Chevy Volt, dont le design est très proche de la Chevrolet Cruze, a été l’une des premières voitures électriques hybrides rechargeables (PHEV). Elle reste à ce jour la voiture électrique la plus vendue aux États-Unis de tous les temps. La Chevrolet Volt affiche une autonomie de 40 à 80 km, avec une moyenne de 59 km uniquement à l’électricité. Une fois la batterie épuisée, elle utilise alors son moteur thermique.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

A lire aussi