General Motors annonce une restructuration majeure

La CEO de General Motors, Mary Barra, a annoncé une restructuration majeure avec plus d’investissements dans les nouvelles technologies, mais aussi des fermetures d’usines et de nombreux licenciements.

par Olivier Grouse 29 Nov 2018 14:00

La société américaine va accélérer ses investissements pour la voiture de l’avenir. Sa patronne déclare : « GM a maintenant l’intention de donner la priorité aux investissements futurs dans ses véhicules et ses plate-formes électriques avec batterie de nouvelle génération. Le portefeuille de véhicules actuel étant optimisé, on s’attend à ce que plus de 75% du volume des ventes mondiales de GM provienne de cinq architectures de véhicules d’ici au début de la prochaine décennie. »

Chevrolet Camaro eCopo : le dragster sans bruit

La restructuration annoncée aujourd’hui a un coût élevé pour les employés de GM. La société a confirmé qu’elle licencierait près de 15 000 personnes et fermerait 5 usines, dont celle de Lordstown dans l’Ohio qui fabrique la Chevrolet Cruze compacte. Celle-ci serait très affectée par la forte baisse des ventes de petites et moyennes voitures. GM affirme qu’elle se concentre plutôt sur « les camions, les multisegments et les SUV » et a annoncé le lancement prochain de plusieurs nouveaux véhicules électriques, notamment 5 véhicules multisegments, 2 mini-fourgonnettes, et 7 SUV.

GM vous invite à baptiser ses nouveaux vélos électriques

À noter que GM abandonne finalement la Chevrolet Volt dont la production serait arrêtée d’ici mars 2019. Un Crossover pourrait la remplacer avant même la fin 2019.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.