Ford annonce la suppression de 12 000 emplois en Europe

Actuellement au cœur d’un plan social, cinq usines Ford vont être fermées en Europe alors qu'un sixième site de production sera proposé à la vente.

par Soufyane Benhammouda 01 Juil 2019 14:00

Dans le cadre de son plan de restructuration au niveau européen, Ford a laissé planer le doute au dessus de la tête de nombreux salariés. Désormais, la marque à l’Ovale Bleu s’est exprimée et a annoncé son calendrier pour les prochains mois.

Comptant actuellement 24 usines sur le vieux continent pour un effectif total de près de 51 000 salariés, Ford fermera les portes de cinq unités de production. Seront ainsi concernées par cette décision trois usines russes, celle de Slovaquie et celle de Blanquefort, en France. Cette restructuration s’accompagnera à terme de la suppression de 12 000 emplois, dont 5 400 en Allemagne, 1 700 en Angleterre et 850 pour l’usine de Gironde.

La production de la gamme sera répartie sur d'autres usines plus rentables
La production de la gamme sera répartie sur d'autres usines plus rentables

Si Ford a annoncé que la plupart des postes supprimés concernera des départs volontaires, les employées de Blanquefort n’ont d’autres choix depuis la décision du constructeur. Dans les faits, la CGT affirme qu’une partie des effectifs pourra être éligible à la préretraite, alors que quelques uns pourraient rejoindre l’usine GTF, propriété de Ford. Toutefois, plus de la moitié des salariés devrait perdre leur emploi avec deux à trois ans d’accompagnement et d’indemnités Pole Emploi.

Ford annonce que cette décision lui permettra d’économiser 11 milliards de dollars. Des économies jugées nécessaires pour continuer le développement des voitures électriques, autonomes et de nouvelles solutions de mobilité.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.