Ford annonce des véhicules utilitaires hybrides, électriques et connectés

Ford diversifie ses recherches dans les nouvelles technologies. En plus des bureaux internes de recherche et de la Team Edison, Le constructeur présente et annonce la commercialisation de nouveaux Transit hybrides et électriques signés Lightning Systems.

par Olivier Grouse 14 Sep 2018 07:30

Ford annonce l’introduction de sa technologie hybride de 48V de « niveau 1 » sur son Transit utilitaire, une première pour ce segment. De quoi améliorer les performances du moteur diesel EcoBlue de 2,0 litres avec une gamme disponible de 100 à 240 ch et déjà aux normes Euro6.

La principale fonction de ce système de 48V est d’optimiser le confort et la consommation en milieu urbain. Le mHEV accumule de l’énergie lors de la décélération dans une batterie lithium-ion de 48 volts. Celle-ci est ensuite utilisée pour aider à alimenter le moteur et les auxiliaires électriques au redémarrage. Cette nouvelle solution renforce le dynamisme de cette technologie, déjà utilisée par de nombreux autres constructeurs et en passe de devenir la norme au cours des cinq prochaines années. Le but est de rendre les moteurs à combustion interne plus économes en carburant et de réduire les émissions.

Ford s’implique pour une meilleure qualité de vie dans les usines et sur la route

Ford va aussi dévoiler un Transit PHEV tout électrique et rechargeable, agrémenté d’un moteur essence. Ce PHEV a été conçu pour satisfaire à la majorité des déplacements en ville, c’est-à-dire pour les distances inférieures à 50 km. A noter que le Transit Custom PHEV utilise une configuration de transmission hybride en série.

Les roues du véhicule sont entraînées exclusivement par le moteur électrique, plutôt que par le moteur à combustion. Ce dernier charge les batteries lithium-ion à refroidissement intégré qui sont embarquées, en particulier lorsque des trajets plus longs sont nécessaires entre les arrêts de charge. Il offre aux opérateurs une efficacité et une flexibilité plus importante. Ce Transit PHEV, soutenu par la ville de Londres, a été testé en conditions réelles pendant 12 mois avec succès.

Lightning Systems dévoilera aussi de nouveaux services connectés et intelligents pour les professionnels et les flottes, tels que Ford Telematics et Ford Data Services. La société annonce aussi les premières livraisons aux clients du nouveau prolongateur d’autonomie de la pile à combustible à zéro émission d’hydrogène. Ce système étend la portée du LE 50 à plus de 300 km. Il est équipé d’une batterie lithium-Ion ultramoderne, refroidie par liquide, et prête pour une recharge rapide en trente minutes en mode DC, et six heures avec le système de « niveau 2 ». Ce prolongateur d’autonomie de la pile à combustible Lightning Electric utilise de l’hydrogène stocké à bord pour recharger des batteries jusqu’à 30 kWh et offrir une autonomie de 320 km aux futurs poids lourds électriques de 3,5 tonnes et plus.

Ford entend bien conserver son statut de leader (13,3% des ventes au mois de juillet 2018) sur le marché des véhicules utilitaires. Ces deux nouveautés sont le résultat d’investissements de plus de 3,8 milliards d’euros. Le constructeur prévoit d’introduire 13 nouveaux véhicules électriques dans le monde au cours des cinq prochaines années, notamment un petit SUV 100% électrique pour l’Europe, l’Amérique du Nord et l’Asie.

Lightning Systems est un développeur mondial de solutions d’amélioration de l’efficacité et des émissions pour les flottes. La société convertit camions et bus àl’électrique avec toutes les technologies d’avant-garde pour une fraction du coût d’un nouveau véhicule.

Ford dévoile un croquis de sa future Mustang électrique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.