FCA retire son offre de fusion avec Renault

Fiat Chrysler (FCA) juge qu’il ne parviendrait pas à obtenir un accord du gouvernement français à propos de son offre de fusion avec Renault.

par Olivier Grouse 10 Juin 2019 17:10 - Source Groupe FCA

Dans une lettre datée du 6 juin 2019, le conseil d’administration de Fiat Chrysler Automobiles (FCA), sous la présidence de John Elkann, a informé Renault de sa décision de retirer immédiatement sa proposition de fusion faite au Groupe Renault. Le Groupe FCA a confirmé son intérêt et le bien-fondé de cette proposition en termes de développements et d’avantages pour chacune des parties prenantes, tout en respectant les intérêts de chacun. Cependant, le groupe estime que les conditions politiques en France n’existent pas actuellement pour qu’une telle fusion se poursuive avec succès.

Le Groupe Renault a répondu et a exprimé sa déception de ne pas avoir la possibilité de poursuivre la proposition de la FCA. En plus des remerciements de rigueur, il a aussi insisté sur l’approche constructive de Nissan. Renault rappelle qu’il y avait là une opportunité de créer une logique industrielle convaincante, et une grande valeur financière. Ce qui aurait pu permettre de créer une centrale automobile mondiale basée en Europe.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.