Faraday licencie et s’interroge sur son « Future »

Faraday Future, la start-up de voiture électrique a licencié une partie de ses effectifs et a réduit le salaire de ses employés de 20%. Le PDG Jia Yueting réduira son salaire annuel à 1 dollar.

par Olivier Grouse 26 Oct 2018 14:00

Faraday Future avait annoncé en septembre 2018 le début de mise en pré-production de son premier véritable modèle de série, le FF 91. Mais les dernières nouvelles ne sont pas aussi positives. Un porte-parole du groupe Faraday a confirmé le contenu d’un communiqué de presse publié cette semaine, c’est-à-dire le licenciement d’une partie de ses employés et des réductions de salaires de 20%. Le PDG Jia Yueting a décidé de réduire son salaire annuel à 1 dollar.

Le résultat de graves difficultés dues à des abandons d’usines, d’un exode de dirigeants et de problèmes de la direction. Entre autres, Jia Yueting et le groupe immobilier chinois Evergrande Health Industry Group sont en conflit ouvert au sujet des obligations liées aux engagements financiers. Le préjudice est estimé à 610 millions d’euros.

Dévoilé en janvier 2017, au Consumer Electronics Show de Las Vegas, le FF91 est un SUV 100 % électrique luxueux. Celui-ci se veut être un «véhicule robotisé intelligent» et la création d’un «troisième espace de vie connectée», équipé de nouvelles technologies électriques telles que l’induction électro magnétique. L’avenir de Faraday Future et du FF91 commence donc à s’assombrir.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.