eXS KickScooter By Segway, on a essayé la première trottinette électrique de Seat

La mobilité urbaine est en pleine mutation ce qui n’a pas échappé aux constructeurs automobiles.  C’est notamment le cas de Seat qui investit le segment de la micro mobilité avec sa première trottinette conçue avec Segway. Nous avons pu la prendre en main en exclusivité en attendant un test plus approfondi.

par Driss Abdi 16 Nov 2018 11:30

C’est à Barcelone dans le cadre du salon Smart City Expo Congress, que nous avons pu découvrir la eXS KickScooter By Segway. Un produit inédit au catalogue d’un constructeur automobile (Skoda propose des vélos par exemple) et qui va dans le sens des nouveaux modes de locomotion, mais aussi de changements majeurs dans les habitudes des utilisateurs. D’après une étude interne, Seat a constaté une baisse de 20% des jeunes de moins de 20 ans qui désirent passer leur permis de conduire. Pire encore pour la marque qui peut se targuer d’avoir la clientèle la plus jeune du marché automobile, l’âge moyen d’un acheteur de voiture est passé de 33 à 38 ans.

Un trottinette conçue en partenariat avec Segway

Outre le développement de solutions de covoiturages actuellement en test à Barcelone avec des Mii électriques, Seat vient donc de lancer sa première trottinette. Première car le constructeur annonce qu’il s’agit là du premier d’une gamme complète de véhicules dédiés à la micro mobilité. La suite est d’ailleurs annoncée lors du prochain Mobile World Congress, le plus grand salon mondial dédié à la téléphonie mobile qui se tiendra à Barcelone, sur les terres du constructeur espagnol.

Les meilleures Trottinettes électriques

Et plutôt que de foncer tête baissée dans le développement d’un véhicule entièrement nouveau, Seat a choisi de  s’associer à Segway pour concevoir cette eXS KickScooter. Cette dernière se base donc sur l’ES2 de l’américain qui a été racheté par Ninebot en 2015. 

L'ES2 de Ninenbot, une copie presque conforme
L'ES2 de Ninenbot, une copie presque conforme

Les deux modèles se ressemblent d’ailleurs énormément mais quelques éléments permettent de les différencier, à commencer par la couleur de la eXS KickScooter qui est inspirée par le coucher du soleil au large de Barcelone. Cette dernière est également à l’honneur au niveau du plateau qui reprend les motifs Eixample des trottoirs de la ville. Mais au delà du look, le revêtement offre également une bonne adhérence.

Voir et être vu

Un petit feu à LED prend place sous le guidon directement dans la fourche. Cependant nous n’avons pas pu juger de son efficacité, cet essai ayant été réalisé de jour sous le soleil de Barcelone. 

La eXS KickScooter est dépourvue de feu arrière mais des LED sont également intégrées sous la planche et sur les côtés de la roue arrière. Non seulement cela contribue au look de l’engin avec une couleurs personnalisables, mais également à la visibilité de derrière et sur les côtés. Des catadioptres prennent également place au niveau de la charnière et sur le garde-boue arrière. 

Le guidon est relativement haut et la trottinette est surtout adaptée aux utilisateurs de plus de 1,60 m. La fourche affiche un diamètre important qui est lié à l’intégration de la batterie. Une conception qui fera le bonheur des amateurs de stunts. Pour les autres, la eXS KickScooter affiche un bon équilibre et une finition sans reproche.

Un modèle confortable

Bien équipée, elle embarque des grandes roues de 8 pouces qui permettent d’absorber les accrocs de la chaussée. Le tout est associé à des suspensions à l’avant et à l’arrière. Le confort est bel et bien au rendez-vous malgré les irrégularités de notre terrain de jeu d’essai. Ce qui n’empêche pas la eXS KickScooter d’être également très agile et de slalomer aisément entre les plots sur une petite piste d’essai au sein de la Fira de Barcelone.

Seat annonce 25 km d’autonomie et une vitesse de pointe de 25 km/h grâce au petit moteur électrique qui est intégré dans la roue avant. Des valeurs que nous n’avons toutefois pas eu l’occasion de vérifier. Une charge complète demande 3,5 heures environ. Une batterie supplémentaire peut être montée à l’aide des emplacements prévus à cet effet sur la fourche.

L’assistance se déclenche après avoir lancé la trottinette par la force des jambes. Deux gâchettes sont intégrées au niveau du guidon, de part et d’autre du petit écran LCD qui affiche des informations sommaires : la vitesse et l’état de la batterie. Celle de droite (en bleu) fait office d’accélérateur mais aussi de régulateur de vitesse avec un appui long. Celle de gauche active le frein avant tandis que le frein arrière est basé sur le système classique de garde-boue qui vient freiner la roue. La trottinette bénéficie également d’un système de récupération d’énergie au freinage. L’accélération est progressive et facile à dosée.

Le système de pliage est efficace et extrêmement facile à utiliser. Il suffit d’appuyer avec le pied sur la petite pédale rétractable à la base de la fourche et le tour est joué (évitez de le faire avec la main). En revanche, avec 12,5 kg sur la balance, la eXS KickScooter n’est pas un poids plume pour la transporter dans les transports en commun. À l’inverse, Seat annonce que les dimensions de sa trottinette permettent de la ranger parfaitement dans le coffre de n’importe laquelle de ses voitures.

Une application bien pensée

Si le tableau de bord de la eXS KickScooter est plutôt sommaire, celle-ci bénéficie néanmoins d’une connexion Bluetooth afin de connecter un smartphone. Seat ne s’est pas embarrassé à redessiner l’application qui garde d’ailleurs le nom de Segway-Ninebot. Bon point, la connexion est pratiquement immédiate et l’application est dotée d’une interface très intuitive. 

Elle offre plusieurs fonctionnalités à commencer par un antivol. Un clic sur l’écran principal suffit pour verrouiller/déverrouiller la trottinette en bloquant la roue avant. L’application permet également de limiter la vitesse en déplacement simplement un curseur.

En montant un support de smartphone sur le guidon, il est possible d’utiliser celui-ci comme tableau de bord. Plus complet, il affiche alors moult informations telles que la vitesse instantanée, la vitesse moyenne, le kilométrage restant, la distance parcourue, la durée du parcours ou encore la température de la roue. Le même écran permet d’accéder directement au régulateur de vitesse. Enfin, l’application peut également être utilisée pour modifier la couleur des LED.

Verdict à confirmer

Au final, premier bilan positif au guidon de cette eXS KickScooter. Il faut dire que Seat n’a pas trop pris de risque en s’associant à Segway qui bénéficie d’une longue expérience. La trottinette du constructeur espagnol sera commercialisée dans son réseau dès le mois prochain au prix de 599 euros. Toutefois, sachez également que sa jumelle est déjà disponible et qu’elle bénéficie parfois de promotions très intéressantes comme par exemple chez Gearbest.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

A lire aussi