Essai de la Tectectec TPRO2, que vaut la trottinette électrique bretonne ?

Quand une jeune pousse française, repaire d’ingénieurs patentés, se lance sur le marché de la trottinette électrique. Leur objectif est simple, offrir une sécurité optimale, sans rogner sur les performances ni le confort. Voyons donc si ces bretons ont réussi leur pari.

par Yazid Amer 26 Fév 2019 11:35

Tectectec est une petite PME bretonne qui commercialise des produits technologiques comme des action-cams, des stabilisateurs pour smartphone ou encore des vidéoprojecteurs. Une boîte d’ingénieurs qui recherche la performance et ne vend qu’en direct, pour couper court à tout intermédiaire. Malgré leur passif « tech » ou justement à cause de lui, une trottinette à leur catalogue paraît logique. Modèle de seconde génération, la Tectectec TPRO2 est un produit plus abouti et pensé pour le grand public. Le confort, la sécurité et la stabilité sont les maîtres mots, sans oublier la performance.

8/10

TRPO 2

La bretonne qui donne envie de rouler

599€  Tectectec
On aime
  • La conception
  • Le confort
  • Les performances
  • Le look
  • Rassurante
On n'aime pas
  • Le poids
  • L'accélérateur à maîtriser
  • Difficile d'associer patinage et moteur électrique
  • Pas d'écran de contrôle
  • Le freinage
Verdict

La jeune pousse bretonne nous présente un produit très accompli. Véritablement pensée pour le grand public, elle fait le plaisir des habitués de la trottinette électriques et surtout rassure les néophytes. Son gabarit est assez imposant avec 12,4 kg sur la balance, mais elle se rattrape par une stabilité et un confort hors norme. Le moteur est d’une puissance de 350 W, associés à une batterie LG. Son système d’accélération sous la forme d’une pédale à l’avant du plateau est assez déconcertant, mais au final efficace. Le plateau apporte un rare confort, comme les grandes et surtout larges roues, dont une gonflée. Un délice sur la route, et les pavés sont presque supportables. Le plaisir et la sécurité sont bien là, une fois que vous aurez appréhendé l’accélérateur et surtout le frein qui manque de puissance brute. Les performances sont au rendez-vous, comme l’autonomie qui atteint les 20 km en zone urbaine. Le système de pliage est très simple et efficace pour un usage multimodal efficace malgré son poids.

Dimensions dépliée 117 x 16,2 x 114,4 cm
Dimensions pliée 98,3 x 16,2 x 114,4 cm
Poids 12,1 kg
Charge maximale 100 kg
Vitesse Maximale 25 km/h
Autonomie maximale 25 km
Freinage électrique et friction
Roue gonflable Oui à l'avant
Limitateur de vitesse Oui
Puissance moteur 36V, 350W
Certification de résistance à l'eau Oui
Fiche technique

Fabriquée en métal, la Tectectec TPRO2 ne pèse « que » 12,1 kg, avec un moteur capable d’afficher 500 W de puissance maximale, et une autonomie de 25 km pour une vitesse de pointe de 25 km/h. Ses roues de 8 pouces offrent une excellente adhérence, ainsi qu’un confort très appréciable sur la route. La stabilité est au rendez-vous et cela même sur sol mouillé, un des bénéfices de la propulsion. Alors, est ce le modèle idéal pour se lancer ?

Cinq raisons de craquer (ou pas) pour la trottinette électrique Tectectec TPRO2

Oui, pour la qualité de fabrication et la conception

Pas très glamour, la Tectectec Pro2 a pourtant une bonne tête, avec des lignes affinées à l’avant qui laissent ensuite la place à un large plateau. Un phare juste au-dessus de la roue avant offre un bel éclairage pour voir la route dans l’obscurité.

Un épais revêtement en caoutchouc recouvre le plateau, offrant une surface antidérapante de premier plan. Celle-ci absorbe également les vibrations pour un meilleur confort. La qualité de fabrication est sans faille, rien ne bouge, rien ne grince, elle respire la solidité.

Le système de pliage est simplissime, il suffit de tourner le guidon et d’appuyer sur le bouton à la base pour la plier. La déplier prend à peine plus de temps.

Non, pour certains aspects ergonomiques

Le premier point négatif de la Tectectec TPRO2 est l’absence d’écran d’information. Il n’y a aucune indication de vitesse, et le niveau de batterie est indiqué par quatre LED juste au-dessus du plateau.

 

 

Ensuite, nous avons un accélérateur unique sur le marché. En effet, une pédale d’accélération est camouflée sous le caoutchouc à l’avant du plateau. Il faut donc garder un pied dessus pour lancer la machine. La précision est assez bonne, une fois que l’on s’habitue à doser son accélération. La difficulté se révèle sur les longs trajets durant lesquels le pied fatigue avec le temps. En général, il suffit de le repositionner pour changer les points de pression. Mais il faut alors doser différemment vos actions, appuyer de la plante des pieds ou du bout des orteils n’applique pas la même force.

Autre point négatif qui en découle, avec un pied à l’avant et non au centre du plateau de la Tectectec TPRO2, il est quasiment impossible de patiner et d’utiliser le moteur électrique en même temps. Ce n’est réellement gênant que dans les pentes, où la bonne vieille force musculaire permet de ménager l’autonomie de la batterie.

 

Oui, pour les performances et le confort

Les roues avant de 10 pouces et arrière de 10,5 pouces, sont plus grandes et plus larges que la moyenne. Cela apporte une adhérence rare doublé d’une stabilité et d’un confort très appréciables. Avec le système d’amortissement, nous avons vraiment l’impression de glisser sur la route. Les pavés deviennent presque acceptables et l’absorption des vibrations par le plateau ménage nos cervicales. Autre avantage, les chemins de terre deviennent beaucoup plus facilement praticables avec la Tectectec TPRO2.

 

 

Le moteur sait s’exprimer avec puissance, et on atteint sans souci les 22 km/h avec un testeur de 95 kg. L’accélération et les reprises dépendent réellement de la pression de votre pied sur la pédale avant. S’il est mal positionné, vous démarrerez au ralenti, vous obligeant à le repositionner. Même en pente, la petite bretonnesait nous impressionner. Comme il est difficile d’utiliser moteur électrique et patinage, mieux vaut poser le pied à terre pour grimper une pente.

Oui, pour un usage multimodal, mais…

Excellente sur la route, cette trottinette électrique est surtout un exemple de produit rassurant. Stable et efficace, elle est celle qui peut convaincre les plus craintifs de se lancer. Même avec des talons, il est possible de la chevaucher sans peur. Elle se plie rapidement, et seules ses poignées fixes posent problème dans les transports en commun.

À cela s’ajoute son poids de 12,1 kg qui la rend difficile à porter pour les petits gabarits, malgré une conception très équilibrée. Si la transporter ne vous gêne pas, la Tectectec TPRO2 représente alors un excellent choix. Encore une fois, sa stabilité et son confort en font un produit réellement public.

 

Par contre, sa béquille placée à l’arrière manque d’efficacité. Ainsi, sur un sol parfaitement plat, elle fait parfaitement le job. Par contre, s’il existe la moindre inclinaison, la Tectectec TPRO2 termine lamentablement sur le sol.

Non, pour le freinage

À partir du moment où vous relâchez la pression sur le bouton d’accélération de la Tectectec TPRO2, le frein moteur s’active. Il récupère au passage de l’énergie, et il est assez efficace, à condition d’avoir toute latitude pour freiner. Utiliser le frein à disque devient rapidement obligatoire. Toutefois, il faut vraiment apprendre à maîtriser. Dans le premier tiers de pression, nous restons sur le frein moteur, les deux autres tiers vont ainsi réellement activer le frein à disque.

 

Toutefois, même en maintenant la pression la plus forte, le freinage se révèle finalement en retrait face à la concurrence. Il faut donc bien plus anticiper ses freinages et en cas d’urgence ne pas hésiter à s’aider de ses pieds en fin de course.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

  • Thomas, 07/03/2019 - 16:11

    Bonjour,
    est-ce qu'il serait possible d'avoir plus de détails sur l'autonomie, car ce point n'est pas super détaillé. Les 15km sont-ils atteignables en une charge?
    Merci.

    Répondre Signaler ce contenu comme inapproprié

    • Yazid Amer, 18/03/2019 - 11:12

      Bonjour,
      Les 15 km voir les 20 sont facilement atteignables, si votre trajet est principalement composé de plat. Si vous avez de nombreuses montées alors là l’autonomie a du mal à dépasser les 15 km, mieux vaut les monter à pied pour sauvegarder l’autonomie.

    • Yazid Amer, 18/03/2019 - 11:14

      @Vincent - exacte, mais pour un produit qui vise clairement les débutants et le grand public, il est dommage de ne pas avoir un frein mieux réglé d'office.

  • , 28/02/2019 - 02:15

    Pas mal mais trop rudimentaire et l'idée du accélérateur pas terrible.... Les roues avant de 10 pouces et arrière de 10,5 pouces, sont plus grandes et plus larges que la moyenne. Cela apporte une adhérence rare doublé d’une stabilité et d’un confort très appréciables. Avec le système d’amortissement, nous avons vraiment l’impression de glisser sur la route, oui la sa donne des bons résultats.... MAIS TROP CHÈRE

    Répondre Signaler ce contenu comme inapproprié

    • Yazid Amer, 18/03/2019 - 11:18

      @ - "Pas mal ma..."
      --- Les produits Xiaomi à 399 euros offrent des prestations proches mais des amortisseur moins efficaces et un confort moindre dans l'absolu. Certains sont OK pour payer plus pour plus de confort ou se sentir plus rassurés.

  • Wazarf, 27/02/2019 - 14:17

    quand vous écrivez " en cas d’urgence ne pas hésiter à s’aider de ses pieds en fin de course" ça veut dire qu'on ne peut pas freiner en appuyant sur le garde boue arrière comme sur une trottinette classique et qu'il faut user sa semelle en posant le pied à terre ?
    sinon ça à l'air d'un produit bien équilibré

    Répondre Signaler ce contenu comme inapproprié

    • Yazid Amer, 18/03/2019 - 11:19

      @Wazarf - "quand vous..."
      ---
      Je parle uniquement de fin de course, certains utilisateurs à faible vitesse préfèrent arrêter au pied, mais bien entendu le frein arrière est parfaitement opérationnel.

A lire aussi