Essai BMW X7 : 7 raisons de l’aimer… ou pas

Bien longtemps après ses concurrents, BMW se lance enfin sur le marché des grands SUV 7 places. Le BMW X7 s’inscrit en quelques sortes comme la déclinaison surélevée de la Série 7. Mais peut-il vraiment faire oublier cette limousine presque iconique ? Pourquoi aller acheter un X7 plutôt qu'une Série 7 ? Nexxdrive vous dit tout !

par Nico Heidet 25 Juil 2019 07:16

8/10

BMW X7

Mieux qu'une limousine

93 400€  BMW France
On aime
  • Confort à toutes les places
  • Niveau de finition
  • 7 vraies places
  • Ergonomie
  • Moteur d’entrée en gamme
On n'aime pas
  • Style très massif
  • Poids élevé
Verdict

Dernier arrivé, mieux servi ? C’est ce que l’on peut vraiment dire de ce BMW X7. Après le Q7 chez Audi, le XC90 chez Volvo ou encore le GLS de Mercedes, BMW signe un SUV qui, en plus de proposer 7 vraies places, offre un confort et un raffinement intérieur qui n’ont pas grand chose à envier à une limousine Série 7. Il fait même mieux sur la partie techno. Il reste toutefois une peu plus massif sur la route mais son agilité reste, à ce jour, difficile à battre.

Moteur 6 cylindres en ligne 3,0 litre diesel
Puissance265 ch
0 à 100 km/h7 secondes
Vitesse max227 km/h
Conso. Moyenne6,5 litres aux 100 km
Coffre326 litres (en 7 places)
Fiche technique

BMW fut l’un des premiers à dégainer un SUV haut de gamme. Juste après le ML de Mercedes, la marque à l’hélice dévoilait le BMW X5. Par la suite, le constructeur a enchainé les SUV en développant sa gamme vers le bas. Mais cette fois ci, il est question d’un grand frère pour le X5. Sorte de Série 7 surélevée, faut-il craquer pour ce (très) grand SUV familial qu’est le BMW X7 ?

Oui, pour son look

Il est long de 5,15 mètres, large de 2, et assez haut mais ça c’est normal, c’est un SUV. Ce qui est plus inhabituel, c’est sa taille. Car si aujourd’hui, une limousine Série 7 parvient à contenir ses dimensions et à afficher une ligne assez équilibrée (même si la toute dernière génération à tendance à enfler un peu, sans parler de son énorme calandre…), le BMW X7 est une sorte de géant qui semble taillé pour le monde entier. Sauf nos villes, nos rues et nos parkings de plus en plus étriqués (et oui, il n’y a pas que la Sécurité Routière qui se base sur des chiffres des années 70).

Mais après tout, quand on regarde un Mercedes GLS, on est aussi impressionné par sa taille nous autres européens. En le découvrant dans le détail, le X7 ressemble finalement à un très gros X5. Sauf pour la calandre qui, à l’instar de celle de la Série 7, s’impose davantage avec son double-haricot qui ici justifie mieux sa taille que sur la limousine. On appréciera également le dessins des feux, eux aussi inspirés de ceux de la grande limousine, qui apportent un brin de finesse à l’ensemble.

Oui, pour l’habitabilité de ce BMW X7

Vivre à 7 dans une voiture haut de gamme, c’est un peu comme si on vous demandait d’aller vite avec une Dacia. Ce n’est pas impossible, mais c’est compliqué quand même. Pourtant, le X7 est parfaitement agencé pour 7 personnes. Quand la plupart des concurrents se contentent d’offrir 5 vraies places et deux strapontins sur une 3ème rangée qui deviennent vite un calvaire pour leur occupants, et qui au mieux rendront vos enfants malades (assis après un essieu arrière, on est souvent beaucoup plus secoué verticalement qu’à l’avant), le X7 fait office de véritable salon roulant. Et ce, quel que soit le siège que l’on occupe.

Confortable sur route, même à la 3ème rangée de sièges, notre engin offre également la climatisation séparée à toutes les places, sans oublier ce toit panoramique en verre qui viendra également éclairer les passagers du dernier rang. À vrai dire, jamais une 3ème rangée n’avait été aussi bien traitée dans une voiture de série.

Oui, pour le confort

C’est quand même la moindre des choses quand on décide d’acheter une BMW de cette taille et avec ce tarif. Pourtant, le niveau de confort apporté par le X7 mérite que l’on s’y attarde. Perché quelques centimètres plus haut que la limousine Série 7 dont il partage la plate-forme, le gros SUV dispose de suspensions offrant un peu plus de débattement et rien que ça, ça compte !

Dans le détail, la voiture offre effectivement un peu plus de moelleux sur les routes et représente potentiellement le meilleur outil pour s’attaquer à l’état des rues parisiennes. Vu le nombre de travaux dans cette capitale en vue d’être la ville témoins lors des J.O. de 2024, restons dans la région d’Annecy où notre X7 fait montre d’une excellente liaison au sol, et d’une prise de roulis très modérée en raison de la présence de barres antiroulis actives justement.

Oui, pour le moteur en entrée de gamme

Alors que les moteurs ne manquent pas sur le X7, celui-ci mérite également que l’on s’y attarde. Pourquoi ? Tout simplement parce que ce diesel est un bloc 6 cylindres en ligne, une grande spécialité chez BMW. Avec une puissance de 265 ch et un couple porté à 620 Nm dès 2 000 tr/mn, la boîte automatique à 8 rapports a fort à faire. Mais comme toujours, elle le fait à merveille. Malgré le poids imposant de la bête, notre X7 assure de bonnes relances. Après tout c’est surtout cela qu’on cherche.

Non, pour l’absence de version hybride

Dommage qu’elle n’existe pas ! Alors que la nouvelle BMW Série 7 bénéficie d’un tout nouveau système hybride essence utilisant un moteur 6 cylindres en ligne et un puissant moteur électrique (745e) pour obtenir une puissance globale de près de 400 ch, il semblerait que le X7 n’y ait pas droit ! Un comble quand on sait que presque tous les constructeurs premium s’y mettent (dont BMW sur le récent X5).

En fait, sans nous donner de date, BMW nous annonce « Pas pour le moment ». Mais de toute évidence, il ne s’agit là que d’organisation à court terme. Car si en France, les ventes de X7 devraient logiquement rester bien en dessous de celle des X5 ou encore du X3, au niveau mondial, BMW ne pourra pas se passer bien longtemps d’un X7 hybride. Alors affaire à suivre…

Oui, pour la consommation du bloc diesel de 400 ch ?

À l’heure où on nous fait rêver avec des moteurs électriques dont le lithium provoque un vrai scandale humanitaire dans des régions bien trop lointaines du globe pour que l’on s’y intéresse disons… efficacement, le X7 est disponible non seulement en diesel, mais en plus, il fait 400 ch ! Dans sa version M50d, le X7 est ici dans sa déclinaison la plus sportive.

Bien entendu, on peut critiquer BMW pour l’emploi d’un diesel. Sauf que : ce bloc 3.0 litres est le seul au monde à bénéficier d’un système à 4 turbo. Si si, vous lisez bien : un diesel quadriturbo qui revendique une puissance de 400 ch pour un couple de 760 Nm. De quoi afficher 100 km/h en 5,4 secondes ce qui reste très correct pour un gabarit de ce type. Ce qui met tout le monde d’accord, c’est qu’il ne consomme que 7 litres en moyenne. Pour une telle puissance, c’est une vraie prouesse technique.

Oui, pour une nouvelle proposition inédite

En fait, 7ème raison pour laquelle on choisit (ou pas), de rouler en X7, c’est pour lui tout simplement. Son look hors du commun, à vrai dire totalement inédit puisque jamais vu chez BMW, sa stature, son confort, son apport technologique qui le hisse également tout en haut de ce que l’on trouve chez le constructeur bavarois. Bref, il est aussi cher qu’une limousine Série 7, mais il offre aussi la possibilité de voyager plus haut et grâce à ses aptitudes off-road, il peut même s’aventurer en toute quiétude là où « the 7 » sera forcée de rester au bord de la route.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

  • , 28/07/2019 - 09:02

    Véhicule ostentatoire et inutile, NON ce n'est pas ce que le marché attend, de plus qui va acheté ce véhicule vu le niveau de prix, pourquoi parlez-vous de ce type de produit sur ce site ?

    Répondre Signaler ce contenu comme inapproprié

    • Raph, 16/08/2019 - 12:17

      @ - "Véhicule o..."
      ---
      ça ne me choque pas, tu as bien des sites comme Frandroid qui fait de la bagnole