Dyson prépare une voiture « radicalement » différente à Singapour

Depuis 2016 et les révélations du projet de voiture électrique Dyson financé par le gouvernement britannique, le constructeur multiplie les annonces et les achats sans pour autant donner de détails sur la future voiture.

par Olivier Grouse 29 Oct 2018 18:00

Sir James Dyson
Sir James Dyson

Dyson Ltd, La société anglaise de technologie créée par James Dyson en 1991 et spécialisée dans les aspirateurs, vient d’annoncer l’achat d’un terrain à Singapour en vue de construire une usine de deux étages pour y assembler ses voitures électriques. Le chef de la direction, Jim Rowan, a déclaré dans une lettre aux employés que les travaux débuteraient en décembre et serait achevées en 2020.

Même si le projet est financé par le gouvernement britannique, la ville de Singapour été sélectionnée en raison de sa « grande expertise en matière de fabrication avancée », des avantages de la chaîne d’approvisionnement et l’accès aux marchés à forte croissance. Sans oublier que l’entreprise y possède déjà des centres de production et de recherche technologique depuis 2007.

Photo: jalopnik
Photo: jalopnik

À cette occasion, Jim Rowan a déclaré que ses nouvelles voitures seraient « radicalement différentes » par rapport aux véhicules actuels. La société prévoit initialement une gamme de trois véhicules. La première voiture de très haut de gamme et en série très limitée servira à établir la stratégie marketing, la chaîne d’approvisionnement et la clientèle potentielle. Deux autres véhicules plus modestes devraient suivre.

Depuis 2016 et les révélations des projets de voiture électrique financés par le gouvernement britannique, confirmés en septembre 2017, Dyson multiplie les achats et les annonces, sans pour autant donner de détails sur la future voiture. La société a par exemple officialisé la rénovation de l’aérodrome de Hullavington, au Royaume-Uni en base d’opérations. À noter le budget colossal de 2,2 milliards d’euros.

L'aérodrome de Hullavington, au Royaume-Uni
L'aérodrome de Hullavington, au Royaume-Uni

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.