Dyson investit 200 millions de livres pour développer sa voiture électrique

Pour le développement de sa voiture électrique, Dyson vient d’investir 200 millions de livres dans un tout nouveau centre de recherche et développement.

par Soufyane Benhammouda 17 Sep 2018 11:30

Annoncée en 2017 par James Dyson, la voiture électrique du fabricant d’aspirateurs devrait voir le jour en 2021, au terme de près de sept ans de recherches. Dans ce processus de mise au point, le groupe industriel vient d’annoncer un investissement de 200 millions de livres sterling dans le site d’Hullavington, soit près de 225 millions d’euros.

L’ancien terrain d’aviation, créée en 1934, a complètement été réaménagé par Dyson afin de faire sortir de terre un centre de recherche majoritairement dédié au développement automobile. Alors que deux premiers hangars datant de 1938 ont entièrement été restauré, permettant d’accueillir 400 ingénieurs, Dyson ouvrira les portes de trois autres bâtiments dans les prochains mois. Une seconde phase offrira au campus un complexe de 45 000 m2, avec des locaux neufs, un café, un centre sportif et toutes les commodités nécessaires aux 2 000 personnes employés du site.

Le campus Dyson d'Hullavington et ses pistes d'essais
Le campus Dyson d'Hullavington et ses pistes d'essais

L’ancien site militaire de la Seconde Guerre Mondiale sera aussi équipé de plus de 16 km de pistes d’essais pour les tests des véhicules. Dyson prévoit six tracés différents pour mettre au point et valider les prochains véhicules de la marque avec une piste de manœuvrabilité et de stabilité dynamique. Un circuit tout-terrain, une route vallonnée, des pentes de tests et une piste de vitesse complèteront les installations.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.