DS Automobiles affiche déjà une moyenne de CO2 confortable

La règlementation CAFE met les constructeurs sous pression. Toutefois, DS Automobiles est l’un des premiers à d'ores et déjà respecter son quota de CO2.

par Soufyane Benhammouda 25 Juil 2020 08:10

Afin d’accélérer la transition énergétique chez les constructeurs, l’Union Européenne a instauré une nouvelle règlementation : connue sou le nom CAFE 2021, elle impose aux constructeurs un quota de CO2 sur leurs ventes à ne pas dépasser, sous peine de très lourdes amendes. DS Automobiles est néanmoins l’un des premier constructeurs premium à d’ores et déjà respecter son quota.

Au terme de ce premier semestre, la marque premium du groupe PSA avoue une moyenne de 79,9 g/km de CO2 sur l’ensemble de ses ventes. Soit bien mieux que la limite européenne fixée à 95 g/km, alors qu’aucune autre marque concurrente n’est passée sous la barre des 110 g/km de CO2.

 

DS Automobiles maintient son CO2 avec une gamme électrifiée

Ce résultat est permis par une gamme entièrement électrifiée. Si elle ne compte que deux modèles, certes, les DS 3 Crossback e-Tense et DS 7 Crossback e-Tense rencontrent plus de succès que leurs homologues thermiques. La première a fait le choix du 100 % électrique en reprenant la base du Peugeot e-2008, alors que le second fait confiance à la motorisation hybride rechargeable de 300 ch partagée avec le Peugeot 3008 et l’Opel Grandland X Hybrid4.

La marque DS Automobiles devrait continuer sur cette voie pour les prochains mois qui la mèneront à fin 2021, date butoir à laquelle l’Union Européenne commencera à délivrer ses amendes. Profitant des récentes aides de l’Etat et notamment du bonus écologique pour les voitures hybrides rechargeables, DS vient de lancer la déclinaison 225 ch du DS 7 Crossback. La gamme s’enrichira aussi sous peu de la DS 9 e-Tense, même si la diffusion en Europe d’une berline s’annonce confidentielle.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

  • , 03/08/2020 - 08:29

    Ce règlement est dévoyé par les constructeurs qui fabriquent des véhicules VE et PHEV juste pour être dans les clous. Beaucoup de ces véhicules très chers ne trouveront pas leur marché !

    Répondre Signaler ce contenu comme inapproprié