Des écrous antivol à reconnaissance vocale et imprimés en 3D chez Ford

Pour pousser plus loin le concept de la protection des jantes, Ford imagine des écrous antivol fabriqués grâce à l’impression 3D.

par Soufyane Benhammouda 31 Jan 2020 12:43

Pour protéger les jantes de ses véhicules, Ford envisage de proposer des écrous antivol produits à partir de l’impression 3D. À l’instar des protections par empreintes digitales ou par l’iris, les ingénieurs de la marque à l’Ovale Bleu ont imaginé que la voix était une caractéristique propre (ou du moins difficilement imitable) à chaque individu. Cette source d’identification biométrique quasi unique est utilisée par une application pour former l’empreinte de l’écrou antivol.

Après avoir enregistré une phrase type, par exemple « Je conduis une Ford Mustang », le logiciel compresse et convertit l’onde sonore singulière en un motif physique imprimable. Ce dernier est ensuite transformé pour être arrondi et utilisé comme modèle pour l’impression en 3D de la clé et de l’écrou.

L'empreinte des écrous antivol Ford réalisées à partir de la voix ne peut pas être copiée
L'empreinte des écrous antivol Ford réalisées à partir de la voix ne peut pas être copiée

Les écrous antivol en 3D de Ford devraient démocratiser un peu plus la technologie

Ces deux éléments indissociables sont conçus d’une seule pièce dans de l’acier inoxydable, avant d’être séparés et poncés pour être prêts à l’emploi. La conception intègre aussi une sécurité empêchant l’écrou d’être copié ou cloné. Les nervures inégalement espacées à l’intérieur empêchent un voleur de faire une empreinte du motif, la cire utilisée se cassant lorsqu’elle est retirée de l’écrou.

Ce système réalisé en collaboration avec la société EOS, leader dans ce secteur, témoigne de la volonté de Ford de vouloir généraliser l’utilisation de l’impression 3D. La technologie est déjà utilisée par la marque pour certaines pièces spécifiques ou impossible à réaliser avec des méthodes traditionnelles de fabrication. C’est ainsi que le collecteur d’échappement du Hoonitruck de Ken Block ou les volets de refroidissement de la Ford Fiesta M-Sport de rallye ont été réalisés en nylon entièrement recyclable. Rappelons aussi que Bugatti utilise cette technique pour ses étriers de frein.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.