Des drones pour traquer les motards en Essonne

L'utilisation de drones pour traquer les motards a aussi permis de déjouer les applications Waze et Coyote.

par Olivier Grouse 20 Mai 2019 17:00 - Source Le Parisien

Photo : Le Parisien
Photo : Le Parisien

Le journal Le Parisien rapporte une opération de contrôle un peu spéciale de la CRS de Massy sur l’A126, reliant l’A6 et l’A10 vers Wissous dans l’Essonne. Des drones ont été utilisés pour permettre le contrôle routier des pilotes de deux-roues sur une zone de 2 km sans bas-côtés, c’est-à-dire impossible pour les forces de l’ordre de contrôler avec des moyens traditionnels.

« C’est une nouvelle technologie dont nous allons nous servir de plus en plus souvent, dans des endroits différents », a annoncé le major Bernard de la CRS de Massy. En deux heures, pas moins de 64 infractions ont été relevées à l’encontre des motards, dont 34 franchissements de ligne blanche, ce qui vaut une amende de 135 euros et 3 points en moins sur le permis.

Test C Evolution Long Range : que vaut le scooter électrique de BMW ?

La technologie de ce dispositif a aussi permis de déjouer les applications Waze et Coyote. La sécurité routière constitue un enjeu majeur pour la préfecture de l’Essonne. Depuis le début de l’année, 11 personnes se sont tuées sur les routes du département. Beaucoup de pilotes de deux-roues. « On n’est pas là pour faire du chiffre, mais pour ramasser moins de motards par terre à l’avenir », ajoute le major Bernard.

Didier Roca, le coordinateur local de la Fédération Française des Motards 91 en Colère a répondu : « L’A126 est vraiment un axe particulier, pas très large et dangereux avec des camions qui arrivent en face », mais l’utilisation de ces drones « est un coup de com’ contre les motards. J’aimerais aussi qu’ils soient utilisés contre les automobilistes qui utilisent leur téléphone portable au volant, ou qui n’utilisent pas leurs clignotants en changeant de file. »


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.