Débuts de la première chaîne de production de batteries à électrolyte solide en Chine

La startup Qing Tao Energy Development a réussi à mettre en production cette nouvelle forme de batteries à électrolyte solide, et devance des grands noms travaillant sur le projet tels que BMW, Fisker, BMW, Toyota et Hyundai.

par Olivier Grouse 04 Jan 2019 15:00

Selon les médias chinois, Qing Tao Energy Development Co, une startup de l’Université technique de Tsinghua, vient de créer une nouvelle ligne de production de batteries à électrolyte solide à Kunshan, dans l’est de la Chine. Les rapports indiquent que la ligne a une capacité de 100 MWh par an, et qui devrait passer à 700 MWh en 2020. La société a atteint une densité énergétique de plus de 400Wh/kg, par rapport aux batteries lithium-ion de nouvelle génération d’environ 250-300Wh/kg.

Batteries solides : Une nouvelle ère pour la mobilité électrique

La startup Qing Tao Energy Development a réussi à mettre en production cette nouvelle forme de batteries à électrolyte solide, et devance des constructeurs célèbres travaillant également sur le projet tels que BMW, Fisker, BMW, Toyota et Hyundai. Le développement et la production en masse de telles batteries en vue de remplacer les batteries lithium-ion pourraient notamment permettre de concevoir des véhicules électriques avec une très grande autonomie.

Les batteries à électrolyte solide sont optimales pour les constructeurs automobiles. Elles promettent une autonomie comparable à celle des modèles à combustion interne, ainsi que des temps de charge similaires au remplissage du réservoir. Les capacités élevées de ces batteries à électrolyte solide est possible grâce à la densité d’énergie supplémentaire par rapport aux batteries lithium-ion actuelles.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.