De l’hydrogène et de l’oxygène à partir de l’eau de mer

Des chercheurs de Stanford développent un nouveau système d'électrolyse pour scinder l'eau de mer en hydrogène et en oxygène.

par Olivier Grouse 23 Mar 2019 14:20

Le Professeur de chimie Hongjie Dai (à droite)
Le Professeur de chimie Hongjie Dai (à droite)

Le Professeur de chimie Hongjie Dai et son laboratoire de recherche de l’Université de Stanford, ont développé un nouveau système d’électrolyse pour séparer l’eau de mer en hydrogène et en oxygène. Leurs conclusions sont publiées dans un article en libre accès dans les Actes de la National Academy of Sciences.

Les méthodes existantes de séparation de l’eau reposent sur une eau hautement purifiée, une ressource précieuse et coûteuse à produire. L’électrolyse de l’eau pour générer de l’hydrogène est une technologie attrayante de stockage d’énergie renouvelable. La mise au point d’électrocatalyseurs et d’électrodes bon marché pouvant soutenir le fractionnement de l’eau de mer sans corrosion par le chlorure pourrait résoudre le problème de la rareté de l’eau.

Les stations de recharge électrique et hydrogène visibles sur Google Maps

Hongjie Dai a déclaré que le laboratoire avait prouvé sa validité avec une démonstration. Les chercheurs laissent maintenant aux fabricants le soin de faire évoluer et de produire en masse le design. Les membres de l’équipe ont également conçu une machine de démonstration alimentée à l’énergie solaire qui produisait de l’hydrogène et de l’oxygène à partir de l’eau de mer recueillie dans la baie de San Francisco.

La technologie pourrait être utilisée à des fins autres que la production d’énergie. Étant donné que le processus produit également de l’oxygène respirable, les plongeurs ou les sous-marins pourraient amener des dispositifs dans l’océan et générer de l’oxygène vers le bas sans avoir à faire surface.

Hyundai Nexo Fuel Cell : on a testé le nouveau SUV électrique à hydrogène

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.