Coronavirus : Jaguar propose des visières imprimées en 3D aux soignants

Jaguar Land Rover se joint désormais à la bataille contre le coronavirus. Le groupe proposera des visières imprimées en 3D destinées au personnel médical.

par Soufyane Benhammouda 12 Avr 2020 07:35

Alors que toutes les chaînes de montage de voitures sont à l’arrêt, les constructeurs s’investissent et mettent à contribution leurs outils de production et leur expertise pour venir en aide dans la bataille contre le coronavirus. Le groupe Jaguar Land Rover apporte sa pierre à l’édifice.

Profitant des ses imprimantes et de ses logiciels avancés, le groupe anglais a développé en partenariat avec le NHS (le service national de la santé en Angleterre) des visières imprimées en 3D. Réalisées en plastique, elles ont la particularité d’être démontables, lavables et réutilisables.

Ces masque fabriqués en environnement sains sont lavables et réutilisables
Ces masque fabriqués en environnement sains sont lavables et réutilisables

Jaguar partage ses visières imprimées en 3D en Open Source

Les professionnels de la santé du NHS ont approuvés ces visières, permettant à Jaguar Land Rover de lancer une production, qui devrait atteindre un rythme de 5 000 unités par semaine pour alimenter l’ensemble des services hospitaliers du pays. Ben Wilson, le responsable de la fabrication et de la conception des prototypes, a déclaré : « Cela a été un véritable effort d’équipe, nous avons testé différents matériaux et amélioré la conception sur plusieurs itérations en consultation avec de vrais médecins et infirmières en première ligne. Cela nous a permis de créer quelque chose d’unique et de vraiment adapté à l’usage ».

En utilisant des technologies de prototypage rapide, les ingénieurs ont pu créer plusieurs exemplaires en moins d’une semaine. Désormais validé, le projet sera ouvert à tous, avec des fichiers de conception CAO en Open Source et mis à disposition d’autres fabricants et fournisseurs. La participation de Jaguar Land Rover fait écho à celle de Seat qui, en quelques semaines, a réussi à transformer les lignes d’assemblage de la nouvelle Leon pour créer des respirateurs nécessaires aux malades les plus touchés.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.