Continental lance un pneu de vélo à base de pissenlit

Continental va dévoiler son tout premier vélo en caoutchouc à base de pissenlit sur le Tour de France 2019.

par Olivier Grouse 31 Mai 2019 13:57

Bien que le caoutchouc naturel soit un produit renouvelable, la demande mondiale est en progression constante. D’après Continental, compte tenu des conditions de culture et de récolte, la lenteur inhérente du système se heurte à la croissance rapide du marché. En conséquence, l’offre est insuffisante, les prix sont extrêmement volatils, et les contraintes de transport de plus en plus importantes.

Pneus 2.0 : plus sûrs, plus connectés, plus écologiques et plus efficaces

Ainsi, Continental développe à Anklam, sur la côte allemande de la Baltique, un nouveau matériau issu de la culture et la transformation de pissenlits, en particulier le pissenlit russe ou Taraxacum koksaghyz. Dans ce laboratoire de recherche, le géant allemand du pneumatique y a conçu le nouveau pneu polyvalent pour vélo Urban Taraxagum de taille 700 x 35 cm. Il sera d’abord produit en nombre limité dans son usine de Korbach, où sont fabriqués ses pneus haut de gamme dans quelques jours, a déclaré Christian Kötz, le responsable de la division pneus.

Anakee Adventure, que vaut le nouveau pneu Trail ultra-polyvalent de Michelin ?

Continental s’appuiera sur son nouveau partenariat avec le Tour de France de cette année pour renforcer la sensibilisation du public au développement durable, en dévoilant cette toute première série de pneus de vélo à base de pissenlit. Pour info, le 6 juillet, lorsque le Tour de France débutera avec le Grand Départ à Bruxelles, le géant allemand du pneumatique entamera sa première année en tant que l’un des cinq principaux partenaires du Tour, aux côtés de LCL, E.Leclerc, Krys et Skoda.

Genève 2019 – Goodyear nous présente son pneu du futur en vidéo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.