Composition d’un groupe d’études sur l’hydrogène à l’Assemblée Nationale

D'après le député Michel Delpon: "L'hydrogène c'est l'énergie propre par excellence, mon ambition c'est qu'elle devienne l'énergie du futur en France."

par Olivier Grouse 02 Avr 2019 17:30

Le député Michel Delpon a annoncé la création d’un groupe d’études hydrogène à l’Assemblée nationale. L’objectif est de faire avancer cette source d’énergie en France, notamment dans l’automobile. Il souhaite désormais inviter une quarantaine de députés de différents courants politiques au sein de ce groupe.

Michel Delpon, qui en est le président, s’inquiète du développement rapide des véhicules à batteries, et en conséquence, selon lui, de la dépendance énergétique croissante à la Chine. Il a déclaré : « L’hydrogène c’est l’énergie propre par excellence, mon ambition c’est qu’elle devienne l’énergie du futur en France. »

Air Liquide élargit son potentiel hydrogène à Paris et en Corée

Grâce à la constitution de ce groupe à l’Assemblée Nationale, les élus pourront inviter différents spécialistes en audition. Ils entendent aussi peser sur la législation. Ainsi, M. Philippe Monloubou, président du directoire d’Enedis et MM. Jacques-Pierre Quaak, co-président, et Jean Lemaistre, secrétaire général de l’Association France gaz renouvelables ont, entre autres, déjà participé à des auditions.

Le gouvernement a dévoilé l’an dernier un plan de 100 millions d’euros pour développer une filière hydrogène française, à la fois pour la mobilité, le stockage d’électricité et les besoins industriels. L’enjeu est aussi de produire ce gaz, aujourd’hui obtenu essentiellement à partir d’hydrocarbures, de manière plus propre.

600 taxis hydrogène Hype prévus à Paris pour la fin 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.