Cityscoot a la conquête de l’Italie à Milan… et bientôt à Rome !

Après Paris et Nice, Cityscoot se lance à l’international avec 500 scooters électriques en libre-service à Milan et dans quelques mois à Rome.

par Olivier Grouse 23 Jan 2019 09:00

La start-up française, leader des scooters partagés à Paris, démarre son expansion internationale dès aujourd’hui à Milan avec 500 scooters. L’entreprise, qui possède déjà près de 4 000 scooters en France, arrive à Milan avec une flotte initiale de 500 véhicules. Celle-ci va ensuite croître de 500 scooters supplémentaires dans les semaines à venir. L’équipe de 30 collaborateurs qui travaille déjà à Milan sera portée à 100 dans le courant de l’année 2019. D’ici cet été, 500 scooters seront mis en service à Rome où 50 collaborateurs seront également recrutés.

Les scooters Cityscoot sont disponibles à Charenton
Bertrand Fleurose, Président et Fondateur de Cityscoot
Bertrand Fleurose, Président et Fondateur de Cityscoot

Bertrand Fleurose, Président et Fondateur de Cityscoot, a déclaré: « Nous sommes fiers de commencer notre expansion européenne par Milan, ville à l’avant-garde de la mobilité durable. Notre mission ici est la même que dans les autres villes où nous sommes implantés: rendre la ville moins bruyante et moins polluée, en participant à la modification des habitudes des citoyens en faveur de moyens plus écologiques et durables.»

Les recettes qui ont fait le succès de Cityscoot en Ile de France et à Nice restent inchangées: système de réservation via smartphone et absence de bornes de recharge. Pour rappel, les scooters blancs et bleus de l’entreprise circulent déjà dans les rues de la métropole et sont disponibles à la location 7 jours sur 7, 24 heures sur 24, dans toute la «zone Cityscoot». Le service ne nécessite pas d’abonnement, permettant de ne payer que les minutes d’utilisation réelle. Le tarif de base de CityMoover coûte 0,29 € la minute.

Cityscoot s’installe à Montrouge

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

A lire aussi