Charade à la recherche de partenaires pour devenir le premier circuit 100% électrique du monde

Romain Sellier, le Directeur du lieu a annoncé le projet du E-Circuit de Charade lors d’une conférence de presse.

par Olivier Grouse 08 Déc 2018 09:00

Après 60 ans d’existence, le circuit de Charade dans le Puy-de-Dôme veut se révolutionner et accueille les nouvelles technologies à bras ouverts. Durant une conférence de presse, Romain Sellier, le Directeur du lieu et Jean-Yves Gouttebel, président du Conseil départemental du Puy-de-Dôme, propriétaire du site ont défini de nouveaux horizons pour le circuit.

Tout d’abord, dans les prochaines semaines, même si le Département va rester propriétaire du circuit, la gestion va s’ouvrir à un partenariat public/privé pour «se défaire des contraintes liées aux politiques publiques» en vue de devenir tout simplement le premier circuit totalement électrique du monde. Pour ce faire, des panneaux photovoltaïques seront installés ainsi que des bornes de rechargement et même un projet de recharge par induction sur tout le circuit.

Des travaux pour mieux accueillir le public ont été mentionnés. La première année de chantier est estimée à 600 000 euros. Le circuit recherche des partenaires privés, organise des tables de réunions et espèrent attirer l’attention du championnat de Formula E. « Se recycler ou mourir », résume Jean-Patrick Teyssaire, président de Planète Verte.

ABB Formula E 2019 publie la liste des voitures et des pilotes pour la saison 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.