Ces voitures électriques qui arrivent en 2020

La déferlante électrique arrive. Pratiquement pas une semaine sans qu’un constructeur annonce un nouveau modèle à une horizon plus ou moins proche. L’occasion de faire un nouveau point sur les nouveautés attendues l’année prochaine. Notez que ce dossier sera étoffé au cours des prochaines semaines au fur et à mesure des nouvelles annonces.

par Driss Abdi 14 Oct 2019 10:29

Porsche taycan 4S

Les Porsche Taycan Turbo et Taycan Turbo S ont récemment été lancées et Porsche vient d’annoncer qu’un troisième modèle viendra s’ajouter à la gamme. Baptisé Taycan 4S, il sera décliné dans deux versions Performance et Performance Plus d’une puissance de 390 kW (530 ch) et 420 kW (571 ch) respectivement. Ces deux voitures électriques de Porsche embarqueront une batterie de 79,2 kWh ou 93,4 kWh et afficheront la même vitesse de pointe de 250 km/h. Le constructeur allemand annonce le 0 à 100 en 4,0 s et une autonomie de 407 km avec la batterie Performance et de 463 km avec la batterie Performance Plus. Lancement prévu en janvier 2020 avec un prix de départ fixé à 108 632 €.

Volkswagen ID

Les choses se précisent pour la première Volkswagen électrique de la gamme ID qui devrait compter de nombreux autres modèles. Le groupe allemand mise désormais sur l’électrique et proposera d’abord une voiture compacte, affichant des dimensions similaires à celles d’une Nissan Leaf ou d’une Hyundai Ioniq. Elle devrait offrir plusieurs niveaux de puissance et d’autonomie pour satisfaire une clientèle la plus large possible. Par la suite Volkswagen devrait lancer un monospace entièrement électrique, et au moins un SUV. Bref on n’a pas fini d’entendre parler de voitures électriques chez Volkswagen et dans le reste du Groupe.

BMW iX3

Outre les versions améliorées de la citadine i3, BMW pourrait lancer dès la fin de l’année la version définitive du iX3 présenté sous la forme d’un concept-car l’année dernière. Il s’agira d’un SUV entièrement électrique, conçu pour répliquer aux Audi E-Tron, Jaguar i-Pace et autres Mercedes EQC.

Mini Cooper SE électrique

Toujours dans le groupe BMW, Mini n’est pas en reste en proposant une version 100% électrique de sa Cooper. Celle-ci reprend les lignes du célèbre modèle non sans lui apporter des éléments de design bien distinctifs notamment au niveau des jantes et de la calandre directement repris du concept.

Cette voiture électrique sera basée sur le modèle à trois portes d’entrée de gamme. Sous le capot, elle utilisera une technologie éprouvée en provenance de la société mère BMW : c’est-à-dire la batterie de 29 kWh utilisée par toute la gamme BMW i3. Elle alimentera un moteur électrique de 181 ch sur l’essieu avant et devrait offrir une autonomie d’un peu moins de 160 km WLTP. Il n’est actuellement pas prévu de la proposer en version à cinq portes.

DS3 Crossback E-Tense

On l’attendait cette année mais il faudra finalement attendre janvier prochain pour rouler en DS3 Crossback E-Tense. Les commandes sont néanmoins ouvertes pour le SUV premium de DS qui développera 136 chevaux et pourra parcourir environ 300 kilomètres sur une seule charge. Ses batteries se rechargeront а 80% en 30 minutes à partir d’une borne de recharge rapide.

Pour mémoire, Carlos Tavares, le PDG du groupe PSA, ne fait toujours pas parti des patrons automobiles les plus convaincus par la voiture électrique. Mais il prévoit un grand nombre de nouveautés électriques dans un contexte où ces modèles semblent devenir incontournables, ne serait-ce que sur le plan de la communication.

Honda e

Honda a ouvert les réservations (en ligne) de sa première voiture électrique au printemps dernier. Pour rappel, cette Honda e est un modèle urbain équipé d’une modeste batterie lithium-ion de 35,5 kWh seulement. Cette dernière peut être rechargée а l’aide d’un chargeur à courant alternatif de Type 2, ou d’un système de charge rapide en courant continu CCS2. L’autonomie annoncée est de plus de 200 km. Celle-ci peut être rechargée à 80 % en 30 minutes. А noter qu’elle est dotée d’un système de refroidissement à eau.

Opel Corsa -e

Première Opel conçue а 100 % dans l’ère PSA, la citadine Corsa entame sa sixième vie (Corsa F) et, en plus des versions thermiques traditionnelles, embrasse une carrière électrique. La Corsa-e, c’est son nom, est ainsi bâtie sur la même plateforme CMP que de nombreuses cousines chez Peugeot et Citroën, au premier rang desquelles la Peugeot 208 qui arrivera elle aussi en début d’année prochaine. Elle sera équipée d’une batterie de 50 kWh qui alimentera un moteur de 136 ch, le tout donné pour une autonomie de 330 km (cycle WLTP). Le prix de départ de cette version électrique de la Corsa sera fixé aux environs de 29 900 euros, hors primes.

Peugeot e-208

Puisqu’on parle de PSA, la Peugeot 208 est enfin disponible en version thermique et sa déclinaison 100% électrique est attendue en concession début 2020. Nous avons pu prendre son volant dans un essai certes un peu court, mais qui permet déjà de se faire une idée.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.