Byton annonce la production en série de ses modèles, en partenariat avec First Automotive Works

Il y a moins de six mois, Byton, un tout jeune constructeur chinois de voitures électriques, avait dévoilé lors du CES 2018 un concept de SUV autonome qui combine la reconnaissance vocale avec l'assistant Alexa d'Amazon, le contrôle tactile et l'identification par reconnaissance faciale. Grâce à cette technologie, la voiture saura identifier son chauffeur et les passagers par grâce à trois caméras situées dans les montants pour déverrouiller les portières et activer des réglages personnalisés.

par La rédaction 05 Juin 2018 15:36

Avant que ne soit commercialisé ce nouveau modèle en Europe en 2020, Byton entend bien continuer sa succès story, en se lançant dans la production en série de ses modèles. Il réalisera ce pas décisif de son développement commercial avec l’appui de la plus renommée des compagnies automobiles chinoise, First Automotive Works (FAW). Celle-ci s’est en effet engagée en mai dernier à investir plusieurs centaines de millions de dollars dans la production en série des modèles de Byton dans les usines de Nanjing (Chine). Byton inaugurera son nouveau siège dans cette ville, où les infrastructures pour la production en série sont déjà en cours de construction.

CarstenBreitfeld, Président de la marque, déclarait, lors de sa visite au Centre de design et de développement de Byton à Munich : « Nous sommes très fiers que ce but ambitieux ne soit pas uniquement appuyé par nos investisseurs et nos employés, mais aussi par les médias, les experts de l’industrie automobile et les fans de technologie. Le retour positif que nous avons eu est un signe clair que non seulement le concept que nous développons est innovant, mais aussi qu’il prend forme à une époque où ce concept s’avère nécessaire. Les conducteurs des grandes villes en Chine, aux États-Unis et en Europe veulent pouvoir utiliser dans leur voiture les mêmes technologies qu’ils utilisent à la maison ou au travail. Nos utilisateurs veulent profiter du temps qu’ils passent dans leur voiture, quelles que soient les conditions du trafic. Actuellement, aucune voiture n’est mieux équipée pour cela que les nôtres. C’est ce qui fait que Byton, dont le siège se trouve en Chine et qui possède des centres de développement et de design partout dans le monde, possède un énorme avantage. »

Ce que veut Byton, c’est donc ni plus ni moins inaugurer un nouveau mode de relation entre les utilisateurs et leur voiture, entièrement connecté et toujours à la pointe de la technologie. Un défi que Carsten Breitfeldrésume en une phrase : « Nous avons pour but ambitieux de changer le monde de la mobilité comme iPhone a changé le monde de la communication ».


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.