BMW et Microsoft lancent une plate-forme pour l’Internet des objets

BMW et Microsoft sont partenaires d'une nouvelle plate-forme de fabrication OMP en vue de favoriser le développement de l’IoT, l'Internet des Objets.

par Olivier Grouse 05 Avr 2019 08:08

C’est au Salon de Hanovre que Microsoft et BMW ont annoncé une nouvelle initiative communautaire visant à une innovation plus rapide et plus rentable dans le secteur de la production. La plate-forme de fabrication ouverte (OMP) est conçue pour créer un cadre de technologie ouverte et une communauté intersectorielle.

Dit plus simplement, celle-ci devrait soutenir le développement de solutions d’usines intelligentes qui seront partagées par les signataires dans les secteurs de l’automobile et de la production. L’objectif est d’accélérer de manière significative les développements futurs de l’« Internet of Things » industriel (l’Internet des objets), de réduire le délai de rentabilisation et d’optimiser l’efficacité de la production tout en relevant les défis industriels courants.

Volkswagen et Microsoft dévoilent les résultats de leur partenariat

Construite sur la plate-forme cloud Microsoft Azure Industrial IoT, OMP vise à fournir aux membres de la communauté une architecture de référence avec des composants open source basés sur des normes industrielles ouvertes, ainsi qu’un modèle de données ouvert. En utilisant des exemples d’utilisation industrielle et des exemples de code, les partenaires seront en mesure de développer leurs propres services et solutions tout en maintenant le contrôle de leurs données.

« Microsoft s’associe au groupe BMW pour transformer l’efficacité de la production numérique dans l’ensemble du secteur », a déclaré Scott Guthrie, vice-président exécutif de Microsoft Cloud et du groupe AI. « Notre engagement à créer une communauté ouverte créera de nouvelles opportunités de collaboration sur toute la chaîne de valeur de la fabrication. »

Renault-Nissan-Mitsubishi lance Alliance Intelligent Cloud sur Microsoft Azure

Avec plus de 3 000 machines, robots et systèmes de transport autonomes connectés à la plate-forme IoT, le groupe BMW envisage de fournir des cas d’utilisation pertinents à cette communauté OMP. Un exemple est l’utilisation par la marque de sa plate-forme IoT pour la deuxième génération de ses systèmes de transport autonomes dans l’usine du groupe BMW à Regensburg, l’un des 30 sites de production et d’assemblage dans le monde.

À l’avenir, ce cas d’utilisation et d’autres, tels que les cycles de production numériques, la gestion de la chaîne d’approvisionnement numérique et la maintenance prédictive, seront disponibles. Ils seront développés au sein de la communauté OMP, le groupe BMW conservant la propriété de ses propriété intellectuelle et données commerciales existantes.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.