Bisimoto dévoile une Porsche 911 électrique aux allures de 935 de course

Bisimoto, un préparateur habitué à fournir plus de puissance aux Porsche, vient de dévoiler une Porsche 911 électrique inspirée par la 935.

par Soufyane Benhammouda 19 Jan 2020 09:00

Nombreux sont ceux qui s’exercent sur les produits en provenance de Stuttgart dans le monde de la préparation. Peu, toutefois, peuvent revendiquer le savoir-faire de Bisimoto en la matière qui, après ses propositions délirantes carburant à l’essence, passe à l’électrique.

Depuis la création de la société, Bisi Ezerioha ingurgite dans ses ateliers des vieilles 911 pour leur offrir une mécanique dotée de très gros turbos. Il s’occupe aussi de sportives plus moderne, comme un Porsche Boxster qui a reçu un flat-6 biturbo et une position de conduite centrale. Avec l’arrivée de la motorisation électrique, Bisimoto propose un nouveau type de transformation.

Sous sa carrosserie reprise d’une Porsche 935 des 24 Heures du Mans se cache une ancienne Porsche 911 électrique. Les batteries ont été scindées en deux packs, disposés à l’avant et l’arrière du coupé. Si leur capacité cumulée de 32 kWh peut sembler faible par rapport aux produits modernes, la Bisimoto EVMoto promet une puissance de 644 ch. Les performances chiffrées n’ont pas été communiqués mais elles devraient se situer dans les standards habituels du préparateur.

On pourrait l'imaginer sortir des flammes comme aux 24 Heures du Mans, mais cette fausse 935 est électrique
On pourrait l'imaginer sortir des flammes comme aux 24 Heures du Mans, mais cette fausse 935 est électrique

Une Porsche 911 électrique dans le mouvement rétrofit

L’arrivée de la technologie électrique ouvre tout un éventail de possibilités dans le monde de la préparation automobile. Elle permet aussi de convertir les anciennes à une énergie propre et bien plus performante. Cette méthode a lancé le mouvement du rétrofit, qui commence à gagner du terrain, même chez les constructeurs historiques.

Preuve en est avec Jaguar, qui a concocté une Type E électrique avec l’aide du département Jaguar Land Rover Classic, spécialisé dans la restauration d’anciennes. Dans ce cabriolet de 1968, le 6 cylindres à carburateurs a laissé sa place à un bloc électrique de 300 ch et une batterie de 40 kWh. Face à l’engouement suscité, notamment après le mariage princier, la firme anglaise a annoncé que des kits clés en mains seront disponibles pour les collectionneurs désirant adopter la motorisation électrique.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.