Bentley pense que la voiture électrique arrivera plus vite grâce au Covid-19

Alors que la crise sanitaire a touché de nombreux constructeurs, Bentley y voit une opportunité pour développer la voiture électrique.

par Soufyane Benhammouda 04 Juil 2020 08:00

La crise sanitaire liée au Covid-19 a bouleversé le monde en modifiant nos habitudes, nos façons de consommer et l’économie des pays. L’industrie automobile a également été très impactée par le coronavirus, mais la crise pourrait permettre de développer la voiture électrique, comme l’affirme Bentley.

Interrogé par Autocar, Adrian Hallmark, le patron de l’illustre marque britannique, a affirmé : « Nous avons dû impitoyablement prioriser nos dépenses. Nous avons dû tirer des leviers pour contrôler les coûts. Tout ce que nous avons fait concerne le moteur à combustion. Nous avons retardé ou supprimé certains dérivés. Tous nos véhicules hybrides rechargeables et nos véhicules électriques sont en plein essor. Nous et l’industrie pouvons y voir un accélérateur naturel des technologies vertes. Si vous devez prioriser, où placez-vous vos paris ? Plus de puissance ou plus de technologie cellulaire ? La réponde évidente est celle-ci ».

La voiture électrique de Bentley pourrait arriver plus vite que prévu

Selon ces propos, la crise sanitaire devrait permettre d’accélérer l’électrification de la gamme mais aussi de l’entière chaîne de production. C’est ce qu’a promis la firme de Crewe, qui électrifiera l’ensemble de l’usine pour réduire son empreinte CO2.

La marque anglaise confirme les premières études réalisées en plein confinement, à l’image de celle du cabinet Venson Automotive Solutions. D’après son questionnaire, 45 % des personnes interrogées ont affirmé que l’amélioration radicale de la pollution de l’air les a incités à reconsidérer l’achat d’une voiture électrique. Parmi ceux-là, 19 % ont déclaré que leur prochaine voiture, personnelle ou professionnelle, sera électrique, alors que les 26 % restant envisage d’entrer dans le segment des « électromobilistes » au cours des cinq prochaines années. En sus, 17 % des personnes interrogées ont même indiqué que cette évolution environnementale les a confortés dans leur décision d’acquérir une voiture propre. Toujours est-il que la première Bentley électrique risque de se faire encore attendre longtemps


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

    • Driss Abdi, 07/07/2020 - 18:59

      @maxxi - "Une nouvel..."
      ---
      Il y a quelqu'un qui vous force à lire une news qui ne VOUS intéresse pas ?