Voitures électriques : baisse des ventes en 2019

Après avoir eu le vent en poupe, les ventes mondiales de voitures électriques sont en baisse sur l’ensemble de l’année 2019 pour la première fois.

par Soufyane Benhammouda 08 Jan 2020 08:00

Depuis son arrivée sur le marché, la voiture électrique a enregistré des ventes en hausse d’une année à l’autre. Mais pour la première fois de son histoire, la courbe mondiale des ventes est en baisse sur l’année 2019, avec une chute globale de l’ordre de 10 %.

Au début de l’année, les ventes de voitures électriques devaient atteindre un volume de 2 millions d’unités. Certaines projections optimistes anticipaient même un volume total de 3 millions d’exemplaires. Des scénarios qui se sont confirmés pendant les neuf premiers mois de l’année, où 1,5 million de ventes voitures ont été enregistrées, soit une hausse de 20 % de plus par rapport à la même période en 2018.

La Renault Zoé est en tête des ventes de voitures électrique en France
La Renault Zoé est en tête des ventes de voitures électrique en France

Avec cette croissance, le marché mondial de VE pouvait représenter 2 à 2,3 millions d’exemplaires à la fin de l’année. Mais la baisse significative des ventes en Chine et aux Etats-Unis le dernier trimestre ont bouleversé la courbe. Ainsi, le marché des véhicules électriques a reculé de 19 % dans l’Empire du Milieu, alors que celui des Etats-Unis a reculé de 25 %.

La principale raison est à mettre sur le compte des aides gouvernementales. Aux Etats-Unis, Tesla (qui dispose de 75% des parts de marché) et GM ont atteint leur seuil de production de 200 000 unités donnant droit à une subvention fédérale de 7 500 dollars. En Chine, c’est la suppression des aides pour les véhicules électriques avec une autonomie inférieure à 250 km qui explique cette chute significative des ventes.

75% de parts de marche pour Tesla aux USA
75% de parts de marche pour Tesla aux USA

Les ventes de voitures électriques en Europe se portent bien

L’Europe affiche de son côté une tendance inverse au dernier trimestre. Sur cette période, le Vieux Continent a enregistré une hausse de 27 % des ventes de voitures électriques. Au terme de l’année 2019, 364 000 exemplaires ont été vendus en Europe, dont une grande majorité en Allemagne et en Norvège. La France et l’Angleterre suivent de près, avec un total de plus de 220 000 voitures électriques déjà immatriculées dans l’Hexagone.

Pour 2019, la nouvelle Renault Zoé est la voiture électrique la plus vendue en France, avec 39 % des ventes totales. Elle est suivie par la Tesla Model 3, dont le rythme commercial ne cesse de s’accélérer, alors que la Nissan Leaf, maintenant dotée d’une version e+, occupe la troisième place.

Si le nouveau barème du bonus écologique a été revu à la baisse, la grille du malus écologique rédhibitoire devrait quand même pousser les acheteurs à s’orienter vers les voitures électriques et hybrides rechargeables.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.