Aviar Motors : le nouveau fantasme de la Mustang électrique

Réputée pour son V8 thermique gourmand, la Ford Mustang semble être aussi une base idéale pour se convertir à l’électricité. Dernier exemple en date avec Aviar Motors.

par Soufyane Benhammouda 17 Déc 2018 14:30

Depuis l’annonce de Ford concernant l’arrivée d’un hypothétique dérivé électrique de la Ford Mustang, la Pony Car fait fantasmer plusieurs artisans. Alors que Charge est aux portes de la commercialisation avec sa Mustang de 64 kWh, Aviar Motors suivra rapidement la même trajectoire.

Implantée en Russie, la nouvelle start-up a annoncé sa volonté de produire une Ford Mustang Fastback de 1967 électrique. Aucune concrétisation réelle n’a encore vu le jour, mais les ingénieurs derrière le projet livrent les premiers rendus de leur prochaine création.

Les lignes originales sont conservées
Les lignes originales sont conservées

Derrière une robe tout à fait classique, la Ford Mustang cache de nombreux équipements modernes. On note ainsi la présence d’un éclairage à LED, de chromes haut de gamme, de jantes de 20 pouces associées à des pneus Michelin Pilot Sport 4, et d’un aileron ou des poignées de portes rétractables.

La filiation à la Tesla Model S ne s’arrête pas aux poignées, puisque l’habitacle embarque un nouvel écran vertical, qui occupe toute la planche de bord. La dalle de 17 pouces devrait embarquer toutes les commandes et fonctions habituelles. Le combiné d’instrumentation numérique travaillera de pair, avec des informations plus directement liées à la conduite. Si le dessin orignal est respecté, tous les autres éléments évoluent, dont les buses d’aérateur empruntées à la Mercedes Classe E Coupé.

L'habitacle baigne dans un style épuré, inspiré par Tesla
L'habitacle baigne dans un style épuré, inspiré par Tesla

L’Aviar Motors R67 embarque deux moteurs électriques, pour fournir une transmission intégrale. L’ensemble, associé à une batterie de 100 kWh, produit une puissance de 840 ch pour 966 Nm de couple. Devant le chrono, la Mustang avouerait un 0-100 km/h en 2,2 secondes et une vitesse de pointe de 250 km/h, le tout baignant dans une sonorité artificielle de Mustang GT500 de 1967. L’autonomie serait portée à 507 km dans des conditions normales d’utilisation.

Aucun calendrier n’a été communiqué pour cette alléchante Aviar Motors R67.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.