BMW 330e : une autonomie électrique certifiée de 37 km seulement pour l’hybride

La BMW 330e à technologie hybride rechargeable annonce une autonomie de 60 km en tout électrique. Mais l’EPA ne semble pas en phase ces valeurs qui ont été revues à la baisse.

par Soufyane Benhammouda 23 Avr 2020 12:20

La version xDrive est moins sobre, mais plus polyvalente
La version xDrive est moins sobre, mais plus polyvalente

A l’heure de l’électrification, BMW a lancé son offensive hybride en proposant plusieurs modèles rechargeables. La BMW Série 3 a été la première à adopter la technologie, promettant une autonomie tout électrique de 60 km avec la berline dénuée de transmission intégrale. L’EPA, en charge de valider et d’homologuer les données aux Etats-Unis, vient de livrer son verdict sur l’autonomie de la BMW 330e. Placé sur son mode e-Drive entièrement électrique qui puisse son énergie dans une batterie de 12 kWh, la berline avoue une autonomie de 23 miles, soit 37 km seulement. La valeur est forcément moins favorable avec la version 330e xDrive à transmission intégrale, qui n’excède pas les 32 km sur le mode électrique.

37 km en mode électrique pour la BMW 330e
37 km en mode électrique pour la BMW 330e

L’autonomie de la BMW 330e est plus faible avec la version xDrive

Complètement déchargée, la berline hybride rechargeable conserve une marge d’énergie électrique pour fonctionner comme une hybride classique. Avec ce mode de fonctionnement, utilisé par la grande majorité des conducteurs de ce type de véhicule, et malgré les incitations de BMW, la 330e avoue un appétit moyen de 75 mpg, soit 3,14 l/100 km dans notre système de mesure métrique. La version xDrive grimpe de son côté à 3,51 l/100 km.

Des valeurs assez éloignées des annonces officielles : dans sa configuration de base, la berline promet 60 km d’autonomie, avec une consommation moyenne de 1,7 l/100 km pour 39 g/km de CO2. En revanche, ses performances validées par l’un des organismes les plus rudes en la matière sont à saluer. La batterie de 12 kWh est donc à la hauteur dans ce type de berline familiale, qui s’adressera avant tout à une clientèle professionnelle. Pour mettre en perspective son autonomie, la Skoda Super iV, (comme la Passat GTE), dotée d’une batterie de 13 kWh, a avoué entre nos mains une autonomie de 46 km.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.