Audi réduit ses objectifs de production de l’e-Tron

Et l’Audi Sportback est apparemment reporté à 2020.

par Olivier Grouse 02 Mai 2019 10:45

D’après le Brussels Times, Audi aurait apparemment considérablement réduit l’objectif de production de son e-Tron pour 2019 dans son usine de Bruxelles. Ainsi, en 2019, seuls 45 000 exemplaires du premier véhicule électrique de la marque, seront produits. C’est-à-dire plus de 10 000 de moins que ce qui était prévu initialement. En outre, la production du e-Tron Sportback, le deuxième SUV électrique d’Audi, sera reportée à 2020.

Selon le Brussels Times, les problèmes de production du de l’e-Tron sont dus à une pénurie de batteries conçues et produites par LG Chem. Le fabricant sud-coréen fait aussi grimper les prix en raison de sa position dominante sur le marché. Et pour ne rien arranger, une grève a paralysé l’usine hongroise Audi de Györ en janvier, et a créé une pénurie de moteurs électriques.

Selon le journal, l’usine Audi basée à Bruxelles ne fonctionne actuellement que six heures au lieu de huit heures par jour. La production devrait bientôt passer de cinq à quatre jours par semaine. Les délais de livraison de l’e-Tron sont désormais de sept mois. « Ce n’est pas un délai de livraison inhabituellement long pour une toute nouvelle Audi », a déclaré une porte-parole de l’usine de Bruxelles au Brussels Times.

Pour rappel, l’Audi e-Tron est le premier véhicule 100% électrique de série de la marque aux anneaux. Ce SUV familial est propulsé par deux moteurs asynchrones. Un logé au niveau des roues avant et l’autre pour les roues arrière. Il affiche une puissance de 360 ch, voire 408 ch pour un couple de 660 Nm grâce à un « boost » de 8 secondes. De quoi permettre à l’engin d’afficher 100 km/h en moins de 5,7 » et une vitesse de pointe de 200 km/h.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.