Audi ne veut plus que vous vous arrêtiez au feu rouge

Les conducteurs d'Audi seront bientôt capables de surfer sur une « vague verte », c'est à dire de rouler à la bonne vitesse pour avoir tous les feux au vert.

par Olivier Grouse 22 Mai 2019 09:15

Audi vient de débuter un service de communication entre objets appelé V2I, c’est-à-dire « Véhicule vers Infrastructure », qui a pour mission de synchroniser la voiture et les feux rouges. À partir du mois de juillet, le constructeur va connecter ses modèles avec les feux de signalisation d’Ingolstadt en Allemagne. D’autres villes européennes suivront à partir de 2020.

Les conducteurs d’Audi seront alors capables de surfer sur une « vague verte » dans la ville. Ils verront apparaître sur leur tableau de bord la vitesse requise pour pouvoir passer le prochain feu au vert. Si cela n’est pas possible dans les limites de vitesse autorisées, un compte à rebours jusqu’à la prochaine phase verte sera déclenché.

La micro-hybridation arrive sur l’Audi A4 restylée

Aux États-Unis, une fonction appelée « Time-to-Green » est déjà utilisée par les clients de la marque depuis fin 2016. Audi est le premier constructeur au monde à avoir mis en réseau ses modèles de série avec les feux tricolores dans les villes. Le concept de la « vague verte » est une évolution de « Time-to-Green », car il indique la vitesse idéale en vue de passer tous les prochains feux au vert. À l’avenir, les clients Audi pourraient bénéficier de fonctions supplémentaires, comme par exemple d’intégrer ces « vagues vertes » dans la planification d’itinéraire idéale, ou d’optimiser le freinage régénératif des voitures électriques, tels que l’e-Tron.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

  • trroll, 30/05/2019 - 09:20

    que c'est beau. meme plus besoin d'avoir un cerveau pour se deplacer! ingolstadt a 50 000 habitants il y a bcp d'embouteillage la bas dans les anciennnes usines de la luftwafe.

    Répondre Signaler ce contenu comme inapproprié