Audi e-tron : l’anti Tesla Model X

Premier véhicule 100% électrique de série de la marque aux anneaux, l’Audi e-tron sera commercialisée dès le mois prochain à partir de 82 600 €. L'occasion de revenir sur ce SUV familial qui innove aussi bien par son autonomie, que sa recharge rapide, ses performances et même par son habitacle très tech. Explications…

par Nico Heidet 01 Mar 2019 10:00

Alors que depuis 2015, la seconde génération d’Audi Q7 fait plutôt dans la sagesse, l’e-tron ose chercher l’agressivité. On peut penser un à gros Q5, mais en plus sportif avec une face avant beaucoup plus originale. D’ailleurs sa taille de 4,90 mètres en atteste, il vient se placer juste au dessus du Q5 et sous le Q7.

Un SUV électrique et sportif

Dans le détail, on remarque l’absence de rétroviseurs extérieurs. Comme on le verra plus loin, ils sont remplacés par des caméras, une première sur une voiture de série. De manière globale, en plus de chercher un SUV sportif, les designers ont surtout voulu fluidifier l’engin afin d’obtenir une meilleure pénétration dans l’air (un Cx de 0,28, ça reste assez remarquable pour un SUV).

Première mondiale : le Virtual Mirror

En montant à bord, l’Audi e-tron surprend par sa présentation. Même si on retrouve de nombreux éléments connus chez la marque comme le Virtual Cockpit ou encore une nouvelle génération d’écran central. Un autre afficheur prend place sur la console centrale pour gérer notamment la climatisation, et le conducteur est littéralement entouré d’écrans, avec notamment les deux petits modèles OLED qui font office de rétroviseurs extérieurs comme on l’a vu précédemment. Du jamais vu sur une voiture de série.

Autre détail, le logo e-tron utilisant des LED, une autre première sur ce type de voiture. Les palettes au volant ne sont pas là pour la boîte de vitesses mais plutôt pour gérer les modes de récupération d’énergie en agissant notamment sur le freinage. Par exemple, l’un des modes agit comme l’e-pedal de la récente Nissan Leaf. Plus besoin de toucher la pédale de freins, lever le pied de l’accélérateur suffit pour ralentir et stopper la voiture.

400 km d’autonomie…

Le principe de l’Audi e-tron, un système 100% électrique comprenant deux moteurs asynchrones. Un logé au niveau des roues avant et l’autre pour les roues arrière. Par défaut, c’est le moteur électrique arrière qui fonctionne en permanence. Celui à l’avant ne vient épauler le premier qu’en cas de limite d’adhérence. On obtient donc une transmission intégrale quasi permanente. Ces deux moteurs cumulent une puissance de 360 ch, voire 408 ch pour un couple de 660 Nm grâce à un « boost » de 8 secondes. De quoi permettre à l’engin d’afficher 100 km/h en moins de 5,7 secondes pour une vitesse de pointe située à 200 km/h.

… et 30 minutes pour recharger

Sous le plancher prennent place 700 kg de batteries lithium-on 95 kWh. Elles permettent à l’e-tron de parcourir 400 km. Particularité, ces batteries peuvent être rechargées sur une borne rapide jusqu’à 150 kW. Concrètement, cela permet de retrouver 100% d’autonomie en 30 mn seulement. Reste à savoir où trouver ce type de bornes… en France par exemple.

Au top de l’assistance

Grâce aux nouveaux systèmes MMI, l’Audi e-tron dispose d’une multitude d’assistances. Parmi elles, les conseils donnés au conducteur afin d’utiliser au mieux la récupération d’énergie. Le système utilise 12 capteurs à ultrason, 6 caméras, 5 radars, un scanner laser au même titre que le GPS et l’info-trafic. Tout cela afin d’adapter la vitesse du véhicule de marnière prédictive. Le but étant non seulement d’éviter les dangers éventuels tout en économisant les batteries. Côté sécurité, on retrouvera par la suite les fameux Matrix LED permettant d’éclairer la route plus efficacement en s’adaptant à l’environnement de la voiture, par exemple pour éclairer en feux de route tout autour de la voiture qui la précède sans l’éblouir.

Objectif familles

Avec l’e-tron, Audi vise clairement la Tesla Model X. Même si le SUV de la marque aux anneaux est plus compact (moins de 5 mètres de longueur), il permettra toutefois de voyager à 5 très confortablement à défaut d’embarquer 7 personnes. Il offre également un espace très généreux aux places arrière et un volume de coffre assez vaste : 660 litres. Ce gain de place a été facilité grâce à l’architecture en sandwich de la voiture dont le plancher comprend les imposantes batteries. Une conception qui permet en outre de rabaisser le centre de gravité pour améliorer les performances dynamiques.

 

L’Audi e-tron sera commercialisée début avril à partir de 82 600 €.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.