Audi Artemis : le nec plus ultra de la technologie embarquée ?

En plus de son offensive électrique, Audi lancera le projet Artemis qui représentera le haut du panier en matière de technologies.

par Soufyane Benhammouda 13 Juin 2020 07:35

La plateforme PPE pourrait aussi concerner la prochaine Artemis
La plateforme PPE pourrait aussi concerner la prochaine Artemis

Pour les prochaines années, Audi envisage de s’investir efficacement dans le segment des voitures électriques : d’ici 2025, la marque aux Anneaux prévoit l’arrivée de 30 modèles électrifiés, dont 20 voitures électriques. Mais à la gamme e-Tron, Audi ajoutera l’Artemis, qui vient d’inaugurer le projet éponyme en interne.

Déployé par Markus Duesmann, le nouveau patron de la marque, ce projet se concrétisera par une vitrine technologique sur roues, reprenant toutes les avancées technologiques de la marque. Le cahier des charges prévisionnel avancé par le porte-parole rassemble tous les superlatifs : l’Artemis sera « une voiture électrique ultra-efficiente », « une référence spécifique » en matière de design et sera « hautement autonome ».

Les futures e-Tron sont en approche
Les futures e-Tron sont en approche

Le plus haut niveau de technologie électrique pour l’Audi Artemis

C’est au chapitre des technologies embarquées que l’Audi Artemis devrait le plus se distinguer, avec notamment la présence d’un dispositif de conduite autonome avancé. Pour arriver à ses fins, la marque allemande s’est armée des compétences d’Alec Hitzinger, un ingénieur allemand ayant aussi travaillé sur le projet abandonné de voiture autonome et électrique d’Apple, connue sous le projet Titan.

La prochaine Audi Artemis pourrait embarquer l’inédite plateforme PPE, pour Premium Platform Electric. Uniquement destinée à des motorisations électriques, cette base sera réservée aux modèles haut de gamme de la marque d’Ingolstadt. Les informations techniques la concernant manquent à l’heure actuelle, mais un système de batterie 800v pourrait y prendre place.

L’Audi Artemis pourrait voir le jour en 2024, à la fin du premier cycle de modèles électrique de la marque.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.