Audi A7 Sportback, le style sous haute tension

Aujourd'hui, toutes les berlines de luxe passent au minimum à la micro hybridation. La nouvelle Audi A7 Sportback, équipée pour l'instant de motorisations classiques, compte ainsi sur un circuit électronique nettement plus perfectionné (en essence comme en diesel). Et elle sort le grand jeu sur le plan du style, surtout à l'intérieur.

par Cedric Pinatel 20 Juin 2018 15:38

Un air de coupé

Positionnée entre la très classique A6 et la limousine « avec chauffeur » A8, l’Audi A7 Sportback se distingue de ses soeurs par un style nettement moins conservateur que ces dernières. Sa silhouette reprend le schéma du « coupé 4 portes », une tendance lancée par la Mercedes CLS en 2004 et reprise depuis par toutes ses concurrentes allemandes. Son profil se rapproche au maximum de celui d’un coupé, avec un arrière fuyant plutôt qu’une physionomie de berline traditionnelle.

Image 1 sur 7

Une signature LED futuriste

Si cette nouvelle A7 Sportback perd un peu de la belle pureté esthétique du précédent modèle, elle se rattrape sous d’autres angles : la vue de trois quart arrière lui réussit particulièrement bien, avec ses courbes tendues et son gigantesque bandeau lumineux qui court sur toute la largeur du coffre. En mouvement sur la route, ce grand feu à la signature LED futuriste renvoie les autres véhicules à l’âge de pierre et évoquerait presque la très élitiste Bugatti Chiron.

Image 2 sur 7

Une chorégraphie de lumières

Bourré de LED, ce généreux bandeau arrière peut même se lancer dans une véritable chorégraphie lumineuse. Lorsque vous verrouillez l’auto après l’avoir garée par exemple, l’A7 Sportback produira un drôle de balayage de lumière. Un spectacle qui rappelle furieusement la série télévisée K2000, avec le petit bandeau de lumière rouge de K.I.T.T. !

Image 3 sur 7

L'atout technologique

L’esbroufe d’Audi continue lorsque vous pénétrez à bord de cette nouvelle A7 Sportback. Après une limousine A8 déjà très impressionnante côté habitacle, elle pousse en effet le bouchon de la surenchère technologique encore plus loin. Impossible, dans la production automobile actuelle, de trouver une planche de bord aussi spectaculaire. Notez qu’elle comprend trois grands écrans dont deux sont tactiles. Quant à la qualité de finition, elle n’a vraiment rien à envier aux meilleurs modèles de chez Bentley ou Rolls-Royce. Certes, il n’est pas possible d’aller aussi loin que chez ces dernières en matière de personnalisation et de noblesse de matériaux.

Image 4 sur 7

Une voiture intelligente et (presque) autonome

Les deux écrans tactiles de la console centrale bénéficient d’un retour haptique, alors que le système de commande vocale devient plus intelligent que jamais. Seuls les dispositifs de conduite autonome manquent dans cet habitacle fascinant à regarder. L’A7 laisse pour l’instant l’exclusivité du pilote entièrement automatique jusqu’à 60 km/h à l’A8, même si cette dernière n’a pas encore le droit de lui laisser les commandes d’après la réglementation actuelle.

Image 5 sur 7

Du V6 à toutes les sauces

Sous le capot, l’A7 Sportback n’offre pour l’instant que des moteurs thermiques classiques avec un V6 essence d’une part, et un V6 diesel d’autre part. Mais ces moteurs bénéficient d’un système de micro hybridation, avec un alterno-démarreur fonctionnant via un circuit électrique à 48 volts. A défaut de véritable moteur électrique d’appoint, ce dispositif permet de réduire légèrement la consommation de carburant en coupant le moteur thermique le plus souvent possible à très basse vitesse. Ce genre de système devrait se généraliser sur toutes les voitures à l’avenir, etpas seulement les grosses berlines. Ainsi, la prochaine génération de Volkswagen Golf devrait elle aussi en disposer.

Image 6 sur 7

Une version hybride à suivre ?

Sur la route, la nouvelle A7 Sportback impressionne par son très haut niveau de confort. Très efficace si vous décidez d’augmenter le rythme, elle se montre juste un peu trop froide pour devenir vraiment amusante à conduire. Précisons tout de même que des versions sportives garniront prochainement le catalogue, possiblement avec une motorisation hybride plus généreuse.

Image 7 sur 7

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.