Assemblée Nationale: Suppression de l’avantage fiscal pour l’huile de palme

Bannie des biocarburants officiellement en France le mois dernier, l’huile de palme vient aussi de perdre ses avantages fiscaux.

par Olivier Grouse 24 Déc 2018 18:00

Critiquée depuis de nombreuses années, et dénoncée pour la première fois en 2016, l’huile de palme est désormais officiellement reconnue comme aux antipodes de la mission des biocarburants. En Asie du Sud-Est, la culture intensive de l’huile de palme a décimé les forêts et la faune, dont les orangs outangs, les gibbons et les tigres de Sumatra, pour un bilan carbone catastrophique… Les agro-carburants à base d’huile de palme sont en réalité trois fois plus nocifs que le diesel fossile.

Un biocarburant à base de sciure de bois ?

L’huile de palme a été bannie des biocarburants officiellement en France le mois dernier, avec son exclusion de la liste des biocarburants adoptée par l’Assemblée Nationale. Cette dernière vient de voter la suppression de l’avantage fiscal qui lui était réservé. Bruno Millienne, Député des Yvelines et Vice-Président du MoDem, s’est félicité de cette décision dans le communiqué ci-dessous.

Aviation propre : du biocarburant à base de moutarde pour United Airlines

Cette mesure confirme l’engagement de la France dans la transition écologique et envoie un message fort à ses partenaires européens. Elle permet aussi de redonner une plus grande crédibilité à la filière des biocarburants en France, et de renforcer l’ensemble des producteurs français qui utilisent des alternatives à l’huile de palme, dixit le communiqué de Bruno Millienne.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.