Apple s’intéresse à la technologie de conduite autonome de Drive.ai

Apple chercherait à acquérir Drive.ai, la start-up spécialisée dans la voiture autonome qui connait des difficultés.

par Olivier Grouse 19 Juin 2019 16:32

Apple serait en train de préparer l’acquisition de Drive.ai, une start-up de navettes autonomes bien connue, mais qui traverse une période difficile. L’objectif est de recruter son talent en ingénierie afin de stimuler le développement par la firme à la pomme d’un système de véhicule autonome, selon deux personnes bien informées de la situation. Il s’agirait d’une acquisition financière classique, dans laquelle de grandes entreprises de technologie achètent de petites start-ups pour gagner des talents.

Apple ne précise pas combien elle est disposée à investir pour s’offrir Drive.ai. Cette dernière a levé environ 68 millions d’euros depuis sa création en 2015. De plus, elle était estimée à environ 200 millions de dollars en 2017, selon les données de Pitchbook. Apple, le géant de la tech dort sur un matelas de plusieurs milliards de dollars, mais n’a pas l’intention d’utiliser la propriété intellectuelle de la part de la start-up, ont déclaré les responsables qui s’expriment  très rarement. D’ailleurs, ils ont demandé à ne pas être identifiés. Cette possible transaction a été rapportée plus tôt cette semaine. Comme il est de tradition, Apple et Drive.ai n’ont pas répondu aux demandes de commentaires.

Pour rappel, l’inventeur de l’iPhone travaille depuis plusieurs années sur la technologie de conduite autonome. Le projet connu sous le nom de Titan, a connu des hauts et des bas. L’entreprise a récemment licencié environ 200 employés, mais a également confirmé son engagement dans la voiture autonome.

Gene Munster, analyste Apple a déclaré « Les principales ambitions d’Apple en matière d’autonomie résident dans l’application étendue de systèmes autonomes et de services associés. L’acquisition potentielle de Drive.ai apporterait une nouvelle génération de talents en ingénierie pour les aider dans ces efforts, mais nous n’attendons pas un produit ou un service d’Apple avant 4 ans ou plus. »


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.