Android Auto, quand votre voiture et votre smartphone ne font plus qu’un

Apporter l'écosystéme applicatif Google dans votre automobile, telle est la mission de Android Auto. Si vous souhaitez rouler connecté, suivez donc le guide en image !

par Yazid Amer 06 Juil 2018 09:27

Android Auto kézako ?

L’automobile, le symbole de la réussite et de l’économie au XXe siècle a toujours été dopée à la technologie. Pourtant cela ne semblait pas suffire aux GAFA, qui ont décidé de mettre leur grain de sel. Apple et Google ont donc développé chacun un système pensé pour fusionner l’auto et le smartphone : CarPlay pour le premier et Android Auto (celui qui nous intéresse ici) pour le second.

En Bluetooth ou en USB, les deux éléments vont commencer à communiquer. Avec Android Auto, Google veut amener de façon simple et ergonomique la connectivité, l’Internet et les applications dans l’habitacle de votre voiture. Ainsi, vous retrouvez des applications courantes, comme l’interface Android pour ne pas perdre vos repères. Le smartphone en voiture, malgré toutes ses qualités, est souvent assimilé au danger, avec à la clef amende salée et la perte de points sur le permis de conduire. Avec Android Auto, Google cherche à enrichir votre expérience au volant en apportant un package numérique qui vous permet de rester connecté sur la route, sans jamais toucher votre smartphone.

Image 1 sur 12

Android Auto, une installation simplissime

Android Auto nécessite bien évidemment un smartphone ainsi qu’un véhicule doté d’un système embarqué avec un écran. Ce dernier doit encore et surtout supporté Android Auto qui n’est parfois proposé qu’en option. Vous pouvez vérifier sur le site du constructeur ou chez Google qui liste les modèles compatibles.

Avant toutes choses, il faut installer l’application Android Auto sur votre smartphone. Profitez-en pour installer également des applications que vous jugez nécessaires en voiture (nous reviendrons plus spécifiquement sur ce point plus loin). La connexion se fait via un câble USB ou en Bluetooth et nécessitera une petite dizaine de minutes au maximum. La procédure demande de nombreuses autorisations que vous devrez valider une par une. Ceci fait, votre système Android Auto est fonctionnel.

Image 2 sur 12

Android Auto, l’interface homme/machine tactile

Si vous disposez d’un écran tactile, vos habitudes ne changeront pas. Vos doigts virevolteront sur l’interface. Google a fait en sorte de limiter au maximum les interactions. Un écran de grande taille sera toujours un bonus dans ce cas. Certains véhicules ne proposent pas d’écran tactile. Dans ce cas il faut en revenir aux boutons physiques ce qui reste efficace grâce à l’interface simplifiée.

Image 3 sur 12

Android Auto, Google Now et commandes vocales au menu

L’efficacité des commandes vocales de Google n’est plus à prouver. Avec Android Auto, il suffit de dire « OK Google » pour lancer la reconnaissance vocale. Il est aussi possible d’appuyer sur l’icône micro de l’interface graphique du système, ou sur le bouton physique qui est intégré sur le volant de votre véhicule, si bien sûr il en est équipé.

Les commandes vocales sont un peu plus limitées que sur smartphone, dans un souci d’efficacité et de sécurité. Vous pouvez envoyer un SMS à un correspondant, répondre au dernier SMS reçu par exemple ou encore lancer une playlist Deezer, consulter la météo ou encore lancer un appel téléphonique. Si vous utilisez régulièrement Google Now sur votre smartphone, vos habitudes automobiles seront aussi enregistrées pour affiner ses propositions. L’ensemble est efficace, mais si l’insonorisation de la voiture est mauvaise, il faudra parfois pousser de la voix ou se répéter.

Image 4 sur 12

Android Auto Interface simplifiée

L’écran LCD de votre voiture va maintenant afficher une interface bien connue, celle d’Android en version simplifiée. L’accès aux différentes fonctions se fait via une série de grosses icones placées en bas de l’écran. Chacune correspond à un univers fonctionnel affichant alors les applications correspondantes ou directement l’application Google si c’est la seule présente.

Le nombre d’applications ne cesse d’augmenter, il y en a un peu moins de 500 disponibles actuellement. Une trentaine environ correspondent au marché français et si l’anglais est une habitude pour vous, le champ d’action est alors beaucoup plus grand. Attention, Google ne sélectionne que des applications qui apportent de la valeur ajoutée lors de la conduite, ne cherchez pas de jeux par exemple.

Les 5 slides suivantes vont présenter les cinq grandes fonctions que propose Android Auto, en partant des cinq boutons en bas de l’écran, de gauche à droite.

Image 5 sur 12

Android Auto la Navigation

Auto oblige, la première icône à gauche (en forme de panneau de signalisation) lance Google Maps par défaut. Google a longtemps conservé le monopole et le store Android ne proposait pas d’alternative sérieuse. Depuis la fin de l’année 2017, le plus grand concurrent à Google Maps est enfin disponible, l’excellente application Waze (également propriété de Google ceci dit).

L’interface de Google Maps comme celle de Waze s’adapte à l’écran du système embarqué avec un affichage plus simple et plus efficace. À vous de saisir l’adresse ou de rechercher des points d’intérêt via l’écran ou les commandes vocales. Les informations enregistrées dans votre smartphone sont accessibles dans Android Auto. Cela permet d’exploiter vos trajets préparés en amont sur votre téléphone par exemple. Enfin, tant que la connexion Internet est active, vous profiterez des meilleures fonctions d’info-trafic mobile.

Image 6 sur 12

Téléphonie

Ici, vous pouvez passer un appel téléphonique via le clavier numérique virtuel ou la liste de contacts. L’ensemble se fait via l’écran tactile ou les commandes vocales une fois encore. Vous ne pouvez pas lancer d’appel directement via Facebook Messenger ou Hangouts par exemple. En revanche à la réception d’un appel via l’un de ces services, il sera possible d’y répondre, tant que vous avez une connexion Internet active bien sûr.

Image 7 sur 12

Accueil

Ici s’affichent les informations courantes comme la météo et les SMS reçus. Vous aurez aussi droit aux notifications Hangouts et Facebook Messenger. Attention, aucune notification Instagram, Facebook ou Twitter. Il ne faut pas oublier que nous sommes sur la route et non à la terrasse de café.

La lecture vocale des messages par Android Auto est correcte, mais a parfois du mal à s’adapter au langage SMS surtout avec les plus jeunes. Toutes les habitudes, informations enregistrées par Google Now seront exploitées dans la voiture, affichant par exemple votre temps de trajet vers votre domicile ou votre bureau en fonction de l’endroit où vous vous trouvez et de l’heure. Pour chaque notification, une action est possible comme la lecture vocale du SMS, répondre ou encore la faire disparaître.

Image 8 sur 12

Musique

Google Play Musique, Spotify ou encore Deezer sont disponibles sur Android Auto. Vous ne serez pas perdu et vous retrouverez toutes vos habitudes. Lancer une recherche par artiste, par genre, suivre les tendances ou lancer vos playlists, tout est bien là pour profiter de toute sa musique sur les routes.

Pensez tout de même à stocker de la musique sur votre mobile… Les zones blanches sans Internet mobile ne sont pas rares, sinon retour à la bonne vieille radio FM.

Image 9 sur 12

Retour au système embarqué d’origine

En un clic, il est possible de revenir au système embarqué propriétaire de la voiture. En effet, en utilisant Android Auto vous n’avez plus accès aux fonctions propres de ce dernier. Qu’il s’agisse de la climatisation, des sièges chauffants ou de leur positionnement, voire de vérifier la consommation, ces fonctionnalités ne sont pas accessibles avec Android Auto.

Image 10 sur 12

Android Auto et les Autoradios

Si de nombreux véhicules sont équipés de systèmes multimédia embarqués, ce n’est pas toujours le cas en entrée de gamme, sans parler des anciens modèles que vous avez peut-être plaisir à conduire. Dans ce cas, en vous équipant d’un autoradio compatible Android Auto, vous aurez accès à toute la richesse de cet écosystème. Idem, si vous voulez simplement vous équiper d’un système audio supérieur à celui proposé par défaut. Désormais les autoradios haut de gamme sont majoritairement compatibles avec Android Auto.

Image 11 sur 12

Android Auto en toute autonomie

Depuis la version 2.0 d’Android Auto, Google propose l’application à utiliser uniquement avec son smartphone. Il n’est plus nécessaire d’avoir un système embarqué avec écran. Un support et votre téléphone suffisent. Vous retrouvez alors l’interface simplifiée d’Android Auto, les mêmes fonctionnalités, directement sur le mobile. Ainsi, même votre antique 2CV peut devenir une auto connectée !

Image 12 sur 12

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.