Aiways U5 : suffisamment sûr pour passer l’Euro NCAP ?

Attendu en Europe dans les prochains mois, le Aiways U5 dévoile sa structure solide qui mise sur la sécurité des passagers.

par Soufyane Benhammouda 20 Jan 2020 13:38

Avec l’arrivée de la technologie électrique, de nombreux constructeurs chinois envisagent d’investir le continent européen avec leurs propositions. C’est le cas du Aiways U5, dont la commercialisation est attendue de ce côté du globe pour le mois d’avril. En attendant son arrivée, le SUV électrique dévoile sa composition structurelle.

Pour satisfaire les normes de protections européennes et se débarrasser de la fragile image des constructeurs chinois, l’Aiways U5 a mis le paquet en matière de sécurité. Notamment après le premier passage dans les locaux d’Euro NCAP en décembre 2019, où le SUV a décroché seulement trois étoiles. Le constructeur affirme cependant que l’organisme a reconnu que l’U5 était structurellement sûr et assure que les autres problèmes mis en évidence lors des tests ont depuis été traités et résolus.

Pour sa structure, le Aiways U5 embarque une carrosserie conçue avec un mélange de 52% d’aluminium et 48% d’acier haute résistance, annoncé comme quatre fois plus robuste que le matériau habituellement utilisé. L’ensemble des techniques de collage, de moulage et de formage rendent le châssis plus rigide de l’ordre de 50 % par rapport aux constructions équivalentes.

La conception de la structure fait du Aiways U5 un véhicule sûr... d'après le communiqué de la marque
La conception de la structure fait du Aiways U5 un véhicule sûr... d'après le communiqué de la marque

La batterie du Aiways U5 adopte une structure innovante

Le Aiways U5 dispose également d’une conception innovante de la batterie, annoncée comme la première du genre au monde. Sa structure en « sandwich » tire son nom de son architecture, où la protection multicouche sépare les zones sèches et humides de la cellule. Une plaque d’isolation fait son apparition entre le module de la batterie de 65 kWh et la plaque de refroidissement. Ainsi, en cas de choc, aucune fuite de liquide de refroidissement ne peut venir toucher la batterie, limitant de fait les risques d’incendie ou d’explosion.

L’Aiways U5, doté d’une autonomie proche des 460 km et d’un système de conduite autonome de niveau 2, arrivera en Europe à un prix compris entre 35 000 et 40 000 euros.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.