L’accès à Internet sera payant dans les Tesla

Comme annoncé par Elon Musk, la connectivité premium embarquée indispensable pour accéder à Internet dans les modèles Tesla, sera désormais facturée aux clients.

par Soufyane Benhammouda 11 Déc 2019 09:07

Dès son arrivée sur le marché, Tesla a étonné les conducteurs avec son modèle financier, basé sur la gratuité de la majorité des services. On se souvient notamment de l’accès aux Supercharger entièrement offert par la marque devenus payant depuis 2017 (les Tesla Model S et Model X continuent de profiter d’un accès gratuit). Comme prévu depuis l’année dernière, c’est désormais au tour de la connectivité premium d’être accessible après facturation pour un accès à Internet dans les voitures électriques du constructeur. À travers leur gigantesque écran, toutes les Tesla proposent un dispositif d’info-divertissement complet. La navigation peut s’enrichir d’une visualisation en direct du trafic, alors qu’un affichage par vue satellite est aussi au programme. Le divertissement est au centre des attentions, avec un accès à diverses plateformes de streaming, comme Netflix ou Spotify pour la musique. Un navigateur Internet et un karaoké viennent compléter la dotation.

Cependant, tous les véhicules achetés après le 30 juin 2018 proposeront le pack premium, disponible au prix de 9,99 dollars par mois, soit près de 10 euros. Pour l’heure, cette tarification ne concerne que le marché américain.  Tesla communiquera rapidement la grille tarifaire qui sera appliquée en Europe.

En plus des fonctionnalités utiles, le système propose aussi des jeux vidéos Atari
En plus des fonctionnalités utiles, le système propose aussi des jeux vidéos Atari

Un accès à Internet indispensable dans les Tesla ?

En revanche, l’ensemble de ces fonctionnalités resteront gratuites pour les véhicules achetés avant la date indiquée. Avec l’absence de systèmes embarqués Apple Car Play ou Android Auto, ou même l’impossibilité d’installer une navigation alternative comme Waze, les conducteurs désirant profiter pleinement d’un système au demeurant complet n’auront d’autres choix que de souscrire à l’abonnement. Notons toutefois que la navigation continuera de prendre en compte l’état du trafic dans le calcul de l’itinéraire et que les playlists personnelles pourront être écoutées via la connexion Bluetooth du téléphone. La connexion sera aussi maintenue pour le téléchargement des mise à jour de sécurité.

Les possesseurs de Tesla concernées, avertis par e-mail, disposeront d’une période d’essai de 30 jours, qui prendra fin en date du 7 janvier 2020. À noter que la Tesla Model 3 sera elle aussi concernée par cette mesure.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.