120 ans que Mercedes est la seule marque à porter le nom d’une femme

La firme de Stuttgart célèbre ce mois ses 120 ans en tant que Mercedes. Elle rend aussi hommage à ce prénom féminin qui a fait sa réputation.

par Soufyane Benhammouda 10 Avr 2020 12:50

Apparue historiquement en 1886 avec l’imagination de l’ingénieur et inventeur Gottlieb Daimler, la fabrique d’automobiles a porté le nom de Mercedes à partir du 2 avril 1900. La marque qui a inventé l’automobile (pour certains, d’autres reconnaissant le Fardier de Cugnot) célèbre désormais ses 120 ans d’existence sous ce nom, faisant d’elle la seule marque au monde à porter un prénom féminin.

Baptisée Daimler-Motoren-Gesellschaft dès 1890, la firme a décidé de porter le nom de la fille, alors âgée de 13 ans, d’Emil Jellinek, concessionnaire automobile autrichien. Un prénom d’origine espagnole liée au christianisme, qui signifie grâce. Après avoir posé les lettres de ce prénom sur une 35 HP engagée en course, l’entrepreneur officialise le nom de la marque en 1902 en protégeant l’appellation, le poussant même à changer légalement son nom nom en Jellinek-Mercedes, indiquant que c’était « la première fois qu’un père porterait le nom de sa fille ».

La Mercedes 35 HP, première voiture à porter le badge
La Mercedes 35 HP, première voiture à porter le badge

120 ans d’histoire entre Mercedes et les femmes

Et ce fut également la première et la seule fois où une marque automobile a usé d’un prénom féminin. Une situation rappelée par Bettina Fetzer, la directrice du marketing de Mercedes : « Des femmes comme Mercedes Jellinek ou Bertha Benz ont façonné la réussite de Mercedes-Benz dès le départ. Avec notre initiative She’s Mercedes, fondée en 2015, nous nous appuyons sur cette tradition pour nos nombreuses clientes du monde entier ».

Rappelons que l’histoire de la marque est intimement liée à l’intervention féminine. Notamment aux balbutiements de la firme, en 1988, lorsque Bertha Benz, épouse de Carl Benz, a décidé de se lancer dans le premier road-trip motorisé, sur une distance de 106 km. Alors aux commandes de la Patent Motorwagen, elle a voulu prouver à son mari et au public que la création de Carl Benz avait une utilité qui pourrait avoir un véritable avenir. La suite, nous la connaissons tous.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.