100% de bus et de taxis électriques à Shenzhen

La transition vers l’électrique à Shenzhen permettra de réduire les émissions de CO2 de plus de 1,35 million de tonnes par an.

par Olivier Grouse 06 Juin 2019 17:15

Shenzhen, ville tentaculaire du sud-est de la Chine, compte désormais plus de 16 000 autobus électriques et 12 000 taxis électriques qui circulent sur les fameux boulevards bordés de palmiers. Il n’y a plus ni d’autobus ni de taxis essence ou diesel dans la ville. Et tous les véhicules 100% électriques sont fabriqués en Chine.

Zheng Jingyu, le responsable des transports en commun de Shenzhen, a déclaré: « L’achat de véhicules tout électrique a coûté beaucoup d’argent. Mais cela aide nos citoyens a pouvoir respirer un air meilleur. »

Solaris va fournir des bus électriques à Paris

Shenzhen, ville technologique s’il en est, a été la première au monde à disposer d’un parc de bus et de taxis électriques. Le gouvernement chinois a beaucoup contribué au développement des constructeurs de véhicules électriques avec des plans de production et des aides financières pour encourager les acheteurs de voitures de ce type.

La transition du diesel et de l’essence vers l’électricité s’est achevée en janvier dernier. Avec la suppression de quelques 280 000 voitures à moteur thermiques, elle permettra de réduire les émissions de CO2 de plus de 1,35 million de tonnes par an.

Lancement des bus Nemo électriques à Amiens

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.