1 800 ch pour la Dendrobium D-1 une hypercar 100% électrique

La Dendrobium D-1 a été la première hypercar 100% électrique à être présentée aux célèbres 24 heures du Mans.

par Olivier Grouse 24 Juin 2019 08:00

Conçue à l’origine par la start-up singapourienne Vanda Electrics et présentée pour la première fois en tant que concept au Salon international de l’Automobile de Genève 2017, la D-1 est désormais développée par Dendrobium. Cette société anglaise a même fait appel au designer de la McLaren F1, Peter Stevens, pour l’aider à améliorer une partie de l’aérodynamique de la voiture.

Michelin travaille en tant que partenaire technique avec Dendrobium sur les pneus de cette D-1 aux performances extrêmes. Le manufacturier français développe le tout nouveau Michelin Pilot Sport Cup 2R, le dernier pneu sportif de la marque pour les voitures de route. L’occasion d’exposer la D-1 lors des dernières 24h du Mans, à l’hospitality Michelin à l’approche de la chicane finale avant la ligne droite du stand.

Gordon Stewart, PDG de Dendrobium Automotive Limited a déclaré « La D-1 affiche une performance redoutable, mais celle-ci est redondante si nous ne pouvons pas transmettre la puissance du moteur sur la piste. C’est là que Michelin et sa compréhension avancée des lois de la physique et de la chimie des composés de pneus entrent en jeu.»

La Dendrobium D-1 est devenue à cette occasion la première hypercar électrique à visiter le circuit sacré de la Sarthe. Pour rappel, elle est dotée d’un groupe motopropulseur électrique de 1 800 ch et un couple de 2 000 Nm. Avec sa conception en fibre de carbone, ne pesant que 1 750 kg, cette hypercar électrique désormais aux couleurs anglaises pourrait constituer une sérieuse menace pour certains des noms bien établis du domaine.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.